Linky, le compteur intelligent débarque à Amiens

Publié dans le numéro 3598 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La pose des nouveaux compteurs est gratuite pour les usagers et s'effectue sur rendez-vous.

La pose des nouveaux compteurs est gratuite pour les usagers et s'effectue sur rendez-vous.

Expérimenté entre 2009 et 2011 dans l’agglomération lyonnaise et en Indre-et-Loire, le compteur Linky est déployé dans les grandes métropoles depuis le 8 décembre, y compris à Amiens. « La ville est très impliquée dans la transition énergétique. Il était donc évident qu’elle fasse partie des premières à être équipées », souligne Frédéric Lajoux, directeur territorial chez ERDF. Les 80 000 clients amiénois concernés (particuliers et professionnels inférieurs à 36kVA) changeront de compteur d’ici à la fin de l’année. Impossible d’y échapper, c’est obligatoire. L’opération, gratuite et sans aucune incidence sur le contrat du client, se fera sur rendez-vous en moins de 30 minutes. « Les premiers quartiers concernés seront Étouvie et Faubourg de Hem », précise Frédéric Lajoux. Le déploiement dans le reste de la Métropole aura lieu en 2017. Deux ans plus tard, toute la Somme sera équipée.

Plus fiables, plus simples

Le compteur Linky, de même taille que les anciens, présente de nombreux avantages. Pour les usagers, la possibilité de suivre sa consommation à J+1 et de pouvoir ainsi mieux la gérer et la moduler. « Les nouveaux compteurs permettent de faire 10 à 12% d’économies sur la facture électrique annuelle », s’enthousiasme Frédéric Lajoux. Pour les fournisseurs, Linky représente un système de gestion plus fiable, plus simple (mise en service, relève des compteurs et dépannage à distance) et la possibilité de développer de nouvelles offres adaptées aux usages des clients. « Ces derniers n’ont rien à craindre, leurs données sont strictement confidentielles, cryptées et non détaillées », prévient le directeur territorial chez ERDF. Les collectivités locales voient elles aussi un intérêt dans ces compteurs intelligents. « Cela permet d’optimiser le rapport entre production et consommation et de mieux acheminer l’électricité en fonction des besoins », précise Pascal Fradcourt, vice-président d’Amiens Métropole en charge du développement économique.

Porteurs d’emplois

Le déploiement des compteurs Linky à Amiens représente un coût de 120 000 euros pour ERDF. Il permet la création de 120 emplois, la pose étant assurée par deux prestataires, SAT Comptage et Solutions 30. « Les anciens releveurs ne perdront pas leur emploi mais seront formés à d’autres postes. Nous avons besoin de personnel pour gérer et suivre les compteurs sur informatique », assure Frédéric Lajoux. Une partie des 35 millions de compteurs nécessaires sur tout le territoire est par ailleurs assemblée à Estrées-Deniécourt chez Elster, une entreprise allemande. Enfin, un support Linky implanté à Saint-Quentin dans l’Aisne permettra d’assurer le suivi et de répondre aux interrogations des usagers.