Serin Informatique en mode projet

Publié dans le numéro 3599 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Christophe Moisan a vu en Serin informatique « une potentialité pour propulser des solutions professionnelles ».

Christophe Moisan a vu en Serin informatique « une potentialité pour propulser des solutions professionnelles ».

Spécialisée dans l’architecture des systèmes d’information, Serin Informatique fondée en 1989 et longtemps établie à Lamorlaye,a connu des métamorphoses successives depuis son premier rachat en 1997 puis sa cession en 2010 à Christophe Moisan, son actuel gérant.Ce dernier a impulsé de nouvelles orientations techniques et commerciales, développant notamment des offres de solutions complètes : audit systèmes et réseaux, serveurs physiques ou virtualisés, déploiement des postes de travail, sécurité antifishing etweb-blocking, infogérance… Conséquence de cette nouvelle stratégie, Serin Informatique se tourne de plus en plus vers les professionnels. Ils représentent 70% de son activité contre 30% en 2010.Mais pas question pour Christophe Moisan de sous-estimer la clientèle des particuliers qui pour être « chronophage », restera pour quelque temps encore attachée à l’entreprise. Pour preuve, le magasin installé dans les nouveaux locaux de 350 m², zone de Vaux. Avec deux techniciens dédiés et un atelier performant, Serin Informatique fabrique, vend et dépanne dans tous les secteurs d’information, y compris la téléphonie (certification expert TOIP, Open IP). « Nous nous différencions des grandes enseignes par notre accompagnement total du client, de la préparation à l’installation. Nous sommes un peu plus chers à l’achat, moyennant une qualité optimale. Nous ne travaillons qu’avec des grandes marques et pouvons proposer des solutions verticales complètes et adaptées. »

Le défi du cloud

Pour s’armer dans ce milieu très concurrentiel, Christophe Moisan qui possédait un BTS informatique et industriel et une solide expérience de chef de projet puis de directeur de développement à l’international, a repris des études en gestion d’entreprise, décrochant un master II en 2008. Un bagage qui lui a permis d’aborder sa reconversion professionnelle avec plus de sérénité. La société qui compte désormais huit employés (techniciens, ingénieurs, commercial) dont son épouse (RH, communication et marketing) et lui-même, est en train de recruter deux personnes « sur le segment projet ». Autre preuve de bonne santé, elle devrait dépasser le million d’euros de chiffre d’affaires pour 2015. Serin Informatique vient de conclure un marché avec une structure médicale spécialisée pour un montant de 80 000 euros. « Notre client avait deux objectifs : rafraichir son architecture informatique et sécuriser son système de gestion avec un basculement sur système cible en cas de crash du serveur maître », explique Christophe Moisan. Dans un secteur voué par essence à de fortes mutations technologiques, il se tient prêt à relever un défi majeur: celui du cloud. « Il va tout bouleverser même s’il n’a pas encore vraiment pris son envol à cause des coûts. Je communique là-dessus sur Facebook et lors de séminaires. Sage a développé des solutions de gestion globale hébergée que nous proposons déjà à nos clients. »

M. L-G