Saint-Gobain fête ses 350 ans

Publié dans le numéro 3599 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Saint-Gobain Sékurit est leader mondial des vitrages en polymère pour l’automobile.

Saint-Gobain Sékurit est leader mondial des vitrages en polymère pour l’automobile.

Fondée en 1665 par Colbert, la Manufacture Royale des Glaces, était installée à Paris, avec la volonté pour le ministre de Louis XIV de développer cette fabrique de miroirs. La seule qui existait à l’époque et qui avait le monopole était à Venise, et était très chère. Les ateliers de la Manufacture prirent une grande ampleur à Saint-Gobain, une commune de l’Aisne, qui fut choisie en raison de sa forêt, toujours aussi imposante aujourd’hui, car elle permettait de faire du charbon de bois indispensable pour chauffer le verre à transformer. Le sable nécessaire à la fabrication des glaces et ensuite des vitres, était extrait des carrièresavoisinantes.

Devenir une référence

Saint-Gobain réalise aujourd’hui 84% de ses ventes sur le marché de l’habitat, avec le matériel de construction, distribué notamment sous les marques Isover, Placo, Point P, Lapeyre, Cédéo. La construction de matériaux innovants est à fort contenu technologique, comme les abrasifs qui servent à réaliser des meules pour découper la pierre et la céramique. La stratégie du groupe est de devenir la référence de l’habitat durable. Elle fabrique également des cristaux destinés à des applications spatiales, des plastiques et des vitrages, pour la construction de façades vitrées d’immeubles, et des matériaux, eux-mêmes réalisés à partir de produits recyclables, (comme le verre déposé dans les conteuneurs) pour les bâtiments, dits HQE. Le groupe est numéro un mondial, présent dans 44 pays avec 27 000 collaborateurs. Les 16% restant de son activité sont tournés vers les marchés des équipements industriels, de la santé, de l’aéronautique et de l’automobile.

Siège mondial dans l’Oise

Saint-Gobain Sekurit est lui au sein du pôle vitrage. Leader des fournisseurs de verre pour l’automobile avec 38 sites dans le monde il vient d’inaugurer son siège mondial à La-Croix- Saint-Ouen dans l’agglomération de Compiègne, où travaillent 66 salariés de huit nationalités différentes. Saint-Gobain a inventé au début du XXe siècle le verre trempé, chauffé et refroidi très vite afin de le rendre très résistant.

Jean-Luc Lesage, son directeur exécutif pour l’Europe, détaille l’impor- tance de ce fleuron du groupe : « Nous avons quatre sites de production en France : Thourotte qui s’approvisionne dans les carrières de l’Oise, Noyon – nous n’avons jamais quitté la Picardie depuis 350 ans – Puis Aniche dans le Nord et Sully-sur-Loire en Touraine. Notre activité commerciale s’étend dans 21 pays, employant plus de 12 900 personnes. Nous réalisons un chiffre d’affaires d’1,6 milliard d’euros. Nous fournissons les vitrages les plus exigeants, avec des pare-brises panoramiques acoustiques, avec option chauffante pour le désembuage et dégivrage ainsi que des vitres latérales sur-teintées et feuilletées. Nous sommes leader mondial des vitrages en polymère pour l’automobile. » Saint-Gobain Sékurit, c’est aussi le fournisseur unique de vitres pour le cockpit de l’Airbus A380et de l’A350, et l’unique fournisseur des vitres avant et arrière des bus londoniens. Il est le numéro deux mondial et numéro un européen du vitrage automobile en pièces de rechange. Le groupe Saint-Gobain emploie plus de 170 000 personnes, avec une présence dans 65 pays, et un chiffre d’affaires de 38,300 milliards d’euros.