ERDF Picardie et le défi énergétique

Publié dans le numéro 3601 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

ERDF et la CCI Amiens-Picardie ont proposé un temps d’échange et de réflexion autour de la transition énergétique.

ERDF et la CCI Amiens-Picardie ont proposé un temps d’échange et de réflexion autour de la transition énergétique.

En marge de la COP21, ERDF et la CCI Amiens-Picardie ont proposé un temps d’échange et de réflexion autour de la transition énergétique qui s’accompagne dans le même temps d’une mutation numérique et conduit le monde de l’entreprise à analyser sa propre consommation d’énergie. Frédéric Lajoux, directeur territorial ERDF a rappelé le lancement prochain à Amiens du compteur Linky, l’une des premières briques des smartgrids. Mais il s’agissait aussi pour ERDF Picardie d’envisager la croissance verte dans le cadre de la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. ERDF Picardie c’est tout d’abord 800 agents sur 15 sites pour 830 000 clients et 28 000 kilomètres de réseau. « Nous devons accompagner la transition énergétique. Le réseau de distribution d’électricité doit effectuer une profonde mutation vers un système plus dynamique où les échanges entre production et consommation se feront à tous les niveaux : national, régional et local », confiait Daniel Grimbert, directeur régional d’ERDF Picardie. Cela passe notamment par le développement des énergies renouvelables, de la mobilité électrique et par la mise en place de solutions de gestion de l’énergie. Il devient donc nécessaire d’évoluer vers un réseau dit intelligent ou “smart”, qui permet aux clients comme aux acteurs du marché et aux collectivités territoriales d’être mieux informés pour mieux agir et tirer le meilleur parti du réseau qui les relie.

Accompagner les territoires

95% des énergies renouvelables sont raccordées au réseau ERDF qui devient de plus en plus un réseau de collecte des énergies renouvelables. Du côté des voitures électriques, le marché décolle avec 80 000 nouvelles immatriculations en Europe. « On peut dire que cela se réveille du côté des bornes de recharge électrique. Il y en a 11 000 en juin 2015, il y en aura 7 millions en 2030. Aujourd’hui, on en compte 180 dans la Somme, 110 dans l’Oise et 140 dans l’Aisne », complétait Daniel Grimbert. En matière de logements, les économies d’énergie sont largement possibles. Le conseil régional de Picardie avait lancé le Picardie Pass Rénovation, un dispositif porté par la régie du service public de l’efficacité énergétique, créé en septembre 2013. Il s’agit d’une première en France, qui consiste à accompagner les ménages picards dans la rénovation et l’isolement de leur logement pour diminuer leur consommation d’énergie de 50 à 75%. Mathieu Morcrette, directeur du Laboratoire de réactivité et de chimie des solides (LRCS), était lui aussi présent à cette conférence pour détailler le travail du futur Hub en matière de stockage de l’énergie. Autant d’informations utiles à ERDF qui autrefois était uniquement chargé de distribuer l’électricité