Hays s’implante à Amiens

Publié dans le numéro 3594 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’équipe de consultants et Pierre-Luc Rigal entourent Stéphanie Bonte, directrice du bureau amiénois Hays.

L’équipe de consultants et Pierre-Luc Rigal entourent Stéphanie Bonte, directrice du bureau amiénois Hays.

Etabli dans 30 pays et comptant 18 bureaux à travers la France, Hays est implanté à Amiens depuis le 1er septembre, faisant le choix de dédier une équipe de cinq consultants à la région, auparavant gérée depuis les structures de Lille et Paris. Tous les salariés sont originaires de Picardie et spécialisés dans l’un des cinq secteurs choisi par la firme pour s’établir au sein de la cité picarde. Dirigé par Stéphanie Bonte, le bureau amiénois se charge des recrutements en CDI comme des offres de CDD et d’intérims. S’adressant aussi bien aux candidats, PME et grands groupes, Hays a pour l’objectif de faire correspondre parfaitement l’offre et la demande.

Un sourcing efficace

« Beaucoup d’entreprises n’ont pas le temps de gérer les recrutements et n’ont pas envie de se tromper dans ce processus complexe. Pour les candidats, faire partie de note base de données est rassurant. C’est l’assurance pour eux que leurs CV seront examinés avec attention et qu’ils bénéficieront d’un accompagnement sur le long terme », explique Pierre-Luc Rigal, directeur régional Nord. La structure propose des entretiens allant d’une heure à 1 h 30 où sont aussi bien étudiées les compétences et les motivations des candidats. Des tests de personnalité ou techniques peuvent aussi être réalisés. « Lorsqu’une entreprise recherche un profil précis, nous organisons des entretiens pré-sélectifs afin de présenter une liste de trois candidats potentiels. Si le recrutement ne s’avère pas concluant, nous nous engageons à trouver d’autres postulants », souligne Pierre- Luc Rigal. « Nous recherchons avant tout des gens qui s’inscrivent dans la culture de l’entreprise, notre objectif est évidement de réaliser des recrutements pérennes », ajoute-t-il.

Rudy Vanteux, aujourd’hui directeur administratif et financier de la chambre régionale de commerce et d’industrie, a été contacté par Hays après avoir déposé son CV dans une CVthèque. « Je garde un très bon souvenir de mon premier entretien, le consultant a été très à l’écoute de mon parcours, de mes compétences et de ma candidature en général. J’ai eu d’autres expériences avec différents cabinets, mais Hays a été particulièrement attentif », précise-t-il. À l’issue de ce premier entretien, le cabinet lui a proposé de postuler pour l’offre de directeur administratif et financier au sein de la CCIR.

Un suivi sur le long terme

« J’ai bénéficié d’un très bon suivi. Il y a eu plusieurs entretiens à la suite de mon recrutement pour faire le point. J’ai vraiment apprécié leur approche », note Rudy Vanteux. Dans le cas où il serait amené à conduire un recrutement, ce cadre de la CCIR explique qu’il n’hésitera pas à faire appel à la structure amiénoise : « Ils n’attendent pas qu’un candidat postule à une offre, ils vont le chercher en fonction de ses compétences. Ils répondent le plus rapidement possible aux besoins des entreprises. Je pense que c’est un gain de temps important et l’assurance d’avoir un bon placement, ce qui est très important. » Le bureau d’Amiens a déjà attiré de nombreuses entreprises, mais Hays qui se constitue actuellement un vivier de candidats, souhaite mettre en place un plan de développement sur trois ans et l’élargir de son offre. « Nous avons aujourd’hui choisi les secteurs les plus dynamiques pour nous installer à Amiens, mais notre objectif est à terme de nous ouvrir à 25 autres métiers et de recruter une dizaine de consultants », conclut Pierre-Luc Rigal.