Des entreprises parrainent des ruches à Gauchy

Publié dans le numéro 3594 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Les dirigeants des entreprises marraines des ruches ont participé à la récolte du miel de "leurs" abeilles avant de le goûter.

Les dirigeants des entreprises marraines des ruches ont participé à la récolte du miel de "leurs" abeilles avant de le goûter.

Aucun des chefs d’entreprise engagés dans l’aventure n’aurait voulu manquer ce moment. Après l’installation du rucher partagé sur le site de l’entreprise Alliance PG à Gauchy, les parrains et marraines des 15 ruches se sont retrouvés pour la dégustation du miel. Jean-Pierre Demailly, maraîcher installé sur le secteur d’Etreillers et passionné d’apiculture, a accepté lui aussi d’être de l’aventure. Toutes les conditions étaient, selon lui, réunies pour que l’expérience réussisse : « Gauchy est une commune très fleurie et j’ai calculé, à vol d’oiseau, que les abeilles sont à moins de 3 kilomètres du parc d’Isle de Saint-Quentin. Les abeilles se sont plu dans la région et nous n’avons pas rencontré de problèmes sanitaires. » Voici quelques jours il a fait participer les dirigeants à l’extraction du miel, fruit du travail de « leurs » abeilles. Raphaël Salvador, créateur et dirigeant de l’entreprise Pollinium à l’origine de cette action menée en faveur des abeilles, ne cachait pas sa satisfaction : « Localement, les entreprises sont très sensibilisées à la démarche sous son double aspect, environnemental et collaboratif. Pour nous, l’objectif est de maintenir sur le territoire une apiculture viable et durable. De leur côté, les chefs d’entreprise apprécient de se retrouver pour parler d’autre chose que d’économie et partager une action positive. Chacun des dirigeants véhicule l’histoire de l’abeille, en interne auprès des salariés et à l’extérieur auprès des clients. »*

Une franchise en Picardie

« Gauchy est l’un des plus beaux ruchers et l’un des plus dynamiques », a commenté Patrice Sebaoun, le chef d’entreprise qui, en quelques mois, a su mobiliser sur le Saint-Quentinois. En 2014, le dirigeant de l’entreprise Telasec avait décidé de parrainer une ruche installée dans un rucher de Pollinium situé en Savoie. Très vite, le chef d’entreprise manifeste l’envie de rapatrier sa ruche plus à proximité. Raphaël Salvador lui met alors le marché en mains : s’il trouve quatre autres entreprises marraines, Pollinium pourra installer un rucher partagé sur le site de l’entreprise. Au final, ce ne sont pas cinq mais vingt entreprises qui vont parrainer une ruche sur le site d’Alliance PG. L’expérience est appelée à se développer avec, sur le site, le projet d’une ruche numérique et, à l’extérieur, la signature de nouveaux partenariats. Tant est si bien que Pollinium a décidé de créer une franchise en Picardie !

Graziella BASILE