Saint-Gobain  : 350 ans d’histoire dans le miroir

Publié dans le numéro 3568 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La célébration du 350e anniversaire du groupe Saint-Gobain se devait de faire étape dans le village de l’Aisne, berceau de son histoire.

La célébration du 350e anniversaire du groupe Saint-Gobain se devait de faire étape dans le village de l’Aisne, berceau de son histoire.

L’activité a cessé depuis 20 ans, mais l’inscription “Manufacture des glaces” demeure gravée à la porte de l’ancienne usine. Elle rappelle l’enracinement patrimonial de l’actuelle compagnie dans ce village de l’Aisne. L’histoire du groupe Saint-Gobain débute en 1665. Les lettres patentes du roi Louis XIV donnent officiellement naissance à la Manufacture royale des glaces de miroirs.

En 1692, le site de Saint-Gobain est choisi pour ses atouts. « Éloigné des regards indiscrets, entouré d’un massif forestier à même de fournir le combustible et les matières premières nécessaires aux fabrications, tandis que l’Oise, proche d’une quinzaine de kilomètres, permet de transporter les glaces jusqu’à Paris par voie d’eau et à moindre coût », a rappelé Marie de Laubier, directrice des relations générales du groupe.

La Manufacture des glaces en 3D

Présent aujourd’hui dans 64 pays sur les cinq continents, Saint-Gobain se devait de donner à cette célébration un rayonnement international. Une première exposition itinérante, intitulée Sensations futures, comporte quatre pavillons éphémères et sillonne le monde. Les quatre pavillons – Voir, Écouter, Colorer, et Créer – rendent hommage au verre et mettent en scène la capacité d’innovation et l’expertise du groupe en termes de matériaux. Après Shanghai en ouverture de cette année de célébration, l’exposition a été présentée à São Paolo, avant Philadelphie (en mai) et Paris (du 14 au 31 octobre 2015).

La seconde exposition permet au grand public de tout connaître de l’histoire de la Compagnie des glaces en un clic. L’exposition est virtuelle, disponible en ligne. Tel a été le choix de la direction, a expliqué Marie de Laubier, lors de la présentation officielle à Saint-Gobain, le 16 avril dernier. L’exposition comprend 700 documents, 170 séquences audiovisuelles, soit au total plus de dix heures de découverte. « L’intérêt, a également insisté la directrice des relations générales, est que cette exposition peut être enrichie chaque jour grâce à l’apport des internautes. » Ce travail de recherches mené par le centre d’archives du groupe met en évidence les plus belles réalisations de Saint-Gobain. Depuis la galerie des Glaces, en 1684, jusqu’au plancher de verre du premier étage de la tour Eiffel en 2014, Saint-Gobain dispose d’un savoir-faire ancestral.

Une immersion en 3D dans la Manufacture des glaces plonge le visiteur dans l’ambiance des ateliers en 1785. Le parcours permet de suivre trois siècles de progrès techniques et de révolution architecturale dans le domaine de l’habitat. La galerie de portraits mêle hommes et femmes de la petite et de la grande Histoire de Saint- Gobain.

Graziella BASILE