L’innovation a ses étoiles

Publié dans le numéro 3571 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Fanny Pouillaude, Corentin Yon et Martin Sweertvaeghen avec le Gram, super amplificateur de son pour téléphones portables.

Fanny Pouillaude, Corentin Yon et Martin Sweertvaeghen avec le Gram, super amplificateur de son pour téléphones portables.

Fanny Pouillaude, Corentin Yon et Martin Sweertvaeghen, 15 ans, avait des étoiles plein les yeux devant leur Gram, un amplificateur de son pour téléphones portables. Ces élèves du collège Pierre de la Ramée de Saint-Quentin ont reçu deux prix lors des Étoiles de l’innovation. Le prix du rectorat et le prix de la CCI Picardie a fêté ses dix ans avec comme partenaires de l’événement le conseil régional de Picardie et la Caisse des dépôts et consignations.

Ce concours s’adresse à l’ensemble des établissements du second degré et du supérieur de l’académie et permet de mettre en valeur les projets technologiques réalisés dans ces établissements. Il mobilise pendant toute l’année scolaire ou universitaire les enseignants, les élèves ou les étudiants, ainsi que leurs partenaires, dans le cadre d’une relation étroite entre l’Éducation nationale et les entreprises. Ses objectifs sont de valoriser auprès des jeunes les formations à caractère technologique et de mettre en valeur des projets de conception et de réalisation technologiques.

Développer l’esprit d’entreprendre

« Il est important pour l’Éducation nationale de favoriser l’esprit d’innovation. En France on sait innover, mais on n’apprend pas assez à nos élèves cet esprit d’innovation. Et cela doit naître dès l’école primaire. L’innovation ce n’est pas seulement la bonne idée, c’est aussi la commercialisation et la promotion notamment », a rappelé Valérie Cabuil, rectrice de l’académie d’Amiens.

Une volonté bien comprise par les vainqueurs. « Notre classe a été organisée en mini-entreprise. Chaque élève était responsable d’un domaine particulier. Une étude marketing a été lancée, et même un clip publicitaire et une page Facebook ont permis de déclencher les premières ventes du Gram. Il est au prix de huit euros et se vend déjà super bien », se réjouissent ces jeunes innovateurs.

Et les autres lauréats sont…

Le prix du conseil régional de Picardie qui récompense un projet pour sa dimension éthique est allé à la terminale STI2D du lycée Pierre- Mendès-France à Péronne pour deux projets, le mitigeur de douche 3 voies et l’amélioration de l’ergonomie des cannes anglaises. Le prix de la Caisse des dépôts et consignations de Picardie, qui récompense un projet pour son potentiel de développement économique et industriel et son implication dans les énergies alternatives, a lui été donné aux étudiants en BTS Électrotechnique du lycée Jean-Baptiste Delambre d’Amiens pour son banc d’essai pour véhicule Twizy.

Construit en partenariat avec l’IUT GMP d’Amiens pour la partie mécanique, ce banc d’essais, inexistant dans le commerce, est destiné aux élèves de première et terminale STI2D afin d’étudier les caractéristiques des batteries du véhicule.

Ainsi, quatre prix de 500 euros sont attribués tous les ans. Cette année, dix projets émanant de neuf établissements ont été présentés par les candidats devant les membres du jury.

La qualité du partenariat, l’étude technique et économique, le degré d’innovation et la démarche pédagogique ont été autant de critères qui ont permis au jury de déterminer les lauréats de l’édition 2015.