La Plateform’, un lieu unique de formation

Publié dans le numéro 3568 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Depuis l’ouverture de la Plateform’, une soixante de salariés de Ménage service ont pu suivre une formation.

Depuis l’ouverture de la Plateform’, une soixante de salariés de Ménage service ont pu suivre une formation.

Créée en 1985, Ménage service est une structure associative. Elle mène une action de réinsertion en accompagnant des personnes initialement éloignées de l’emploi. Elle fait se rencontrer les besoins des salariés et des particuliers comme des entreprises, au travers de différents services (ménage, repassage, aide à domicile, petit bricolage…).

Rapidement apparue comme un enjeu essentiel à la réussite des parcours, la formation est intégrée automatiquement à la prise en charge des nouveaux employés. « L’objectif n’est pas qu’un salarié apprenne entièrement son métier chez un client », note Sabine Verhaegen, directrice de Ménage service. Perpétuellement à la recherche de projets fédérateurs, l’association a décidé, il y a cinq ans, de créer son propre outil de formation ad hoc : un appartement de 100 m2 entièrement équipé.

Un lieu dédié à l’apprentissage

« Tout a été fait pour que la Plateform’ ressemble le plus possible à un intérieur chez un particulier. Il est important que nos salariés connaissent les équipements. La sécurité de nos clients dépend de l’hyper maîtrise de ces appareils et des consignes », souligne Fabienne Bresous, responsable commerciale de la structure. Les travaux de la Plateform’ ont pu démarrer grâce à des mécènes privés.

En plus de ces financements, le projet a suscité un véritable engouement. Le plombier qui intervenait sur le chantier a par exemple fourni gratuitement la robinetterie et la baignoire. Des particuliers ont aidé à meubler l’ensemble. L’association Envie a apporté une grande partie de l’électro-ménager. Chaque salarié a accès à cet outil innovant, permettant ainsi de combler des lacunes et de s’approprier les gestes essentiels. Si l’organisme Offre a été sollicité pour des formations longues, Ménage service dispense également directement des formations pratiques. Nicolas, qui est arrivé il y a tout juste un mois, en a bénéficié. « J’ai intégré Ménage service comme laveur de vitres. C’est un métier que je ne connaissais pas du tout. Au départ, un encadrant est venu avec moi chez les particuliers. Mais pour vraiment me familiariser avec les différentes techniques, je m’entraîne ici. Cela permet d’arriver chez le client avec un savoir-faire », explique-t-il.

Une structure ouverte à tous

Devant l’intérêt engendré par cet outil, l’équipe de Ménage service a décidé d’ouvrir la Plateform’ aux associations qui le souhaitent. « Nous nous sommes rendu compte que beaucoup d’entre elles ne bénéficiaient pas de structures adéquates pour des ateliers de formation ou de réinsertion », commente Sabine Verhaegen. Mais avec un coût de fonctionnement de 120 euros par jour, la location de l’espace s’est avérée compliquée pour certaines structures. En remportant l’appel d’offres, Entreprendre autrement, lancé par Amiens métropole et en étant soutenue par AG2R, Ménage service peut désormais proposer gratuitement le lieu jusqu’au 31 septembre.