ERDF concourt pour l’intelligence des réseaux

Publié dans le numéro 3569 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Lors de la présentation du concours : Daniel Grimbert, directeur régional d'ERDF, et Frédéric Lajoux, directeur territorial-Somme.

Lors de la présentation du concours : Daniel Grimbert, directeur régional d'ERDF, et Frédéric Lajoux, directeur territorial-Somme.

Pour le lancement du concours national « Réseaux électriques intelligents », l’ambition est clairement affichée par Daniel Grimbert, directeur régional d’ERDF : « Nous sommes déjà le premier groupe de distribution d’électricité en Europe et l’objectif de notre direction nationale est de le devenir également en matière technologique. Il poursuit : Pour réussir ce défi, nous n’y arriverons pas tous seuls. Il y a des PME et des TPE innovantes, mais également des laboratoires de recherche, qui travaillent déjà dans ces domaines et que nous souhaitons associer, en leur donnant un coup de pouce. »

Ce grand projet

industriel est une déclinaison concrète de la politique lancée par l’ancien ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg : « La nouvelle France industrielle ». Pour ERDF, il s’agit d’apporter des solutions concrètes aux nouveaux modes de production d’énergie, de distribution et les différents nouveaux usages.

Frédéric Lajoux, directeur territorial ERDF-Somme, détaille : « La Picardie est l’une des premières régions françaises en matière de production d’électricité éolienne. C’est un atout, mais également une difficulté, car on ne maîtrise pas le vent. La production d’énergie ne se fait pas en continu et aux moments où l’on en a besoin. Il faut donc que l’on réfléchisse à des solutions optimales pour le transport de cette énergie et à son stockage. Dans ce dernier domaine, nous avons la chance d’avoir en Picardie ce qui se fait de mieux dans la recherche. Ce serait dommage de ne pas nous appuyer dessus. »

Prix régionaux et nationaux

Au niveau interrégional, dont la Picardie est impactée, ERDF est à la « recherche de solutions innovantes, pour améliorer l’observabilité et le pilotage du réseau public de distribution d’électricité, grâce à l’utilisation de capteurs et d’objets connectés ». C’est donc bien dans ce cadre que le concours d’idées et de projets est lancé. Concrètement, il s’adresse donc à tous ceux qui le souhaitent et les responsables d’ERDF s’avancent même à proposer d’aider les porteurs de projets dans le montage des dossiers. Ceux qui souhaitent concourir ont jusqu’au mois de juillet pour déposer leur dossier. Les résultats seront dévoilés au début du second semestre. Le concours est doté de prix régionaux, de 10 à 20 000 euros, mais il y a également une sélection nationale, avec des dotations, de 30 à 50 000 euros.

ERDF Picardie en chiffres
– 789 salariés.
– 830 000 clients.
– 28 000 kilomètres de réseau électrique basse et moyenne
– 84 millions d’euros investis en 2014.
– 57 embauches en CDI en 2014, dont 17 issues de l’alternance.