Amiens Métropole rappelle les règles à l’égard des commerçants

Publié dans le numéro 3567 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Amiens Métropole a créé un Label pour féliciter les commerçants qui jouent le jeu.

Amiens Métropole a créé un Label pour féliciter les commerçants qui jouent le jeu.

Éclairage des enseignes, devantures et aménagements, terrasses, enlèvement des déchets… Pas toujours facile pour les commerçants du centre-ville d’Amiens de s’y retrouver dans la jungle des règles de bonnes conduites. C’est pour palier ce problème que Renaud Deschamps, adjoint au maire en charge du commerce, a souhaité éditer un guide pratique à leur égard. « Il n’y a aucune mauvaise surprise, assure-t-il. Aucune nouvelle règle n’a été ajoutée. Toutes existaient déjà, certaines depuis plus de vingt ans. » Un outil plutôt bien accueilli par les commerçants, reçus début avril par les élus d’Amiens Métropole. « C’est une démarche utile. Quand on sort d’une école de commerce et qu’on se lance, on n’est pas forcément au courant de toutes les règles concernant l’utilisation du domaine public », explique Gaël Mordac, président de la fédération des associations des commerçants d’Amiens, forte d’environ 250 adhérents.

Accroître l’attractivité

Le guide comporte également des informations pratiques, comme les coordonnées de la CCI d’Amiens Picardie, partenaire d’Amiens Métropole pour faciliter l’installation des commerçants, et celles d’Hervé Damour, nouveau chargé de mission avec un profil tourné davantage sur le centre-ville. « Il passe 80% de son temps sur le terrain, au contact des commerçants. Son rôle est de les sensibiliser et de faire appliquer les règles de façon diplomatique. Le reste du temps, il est chargé de dégoter des locaux pour de grandes enseignes souhaitant s’implanter à Amiens pour accroître l’attractivité du territoire », explique Renaud Deschamps. L’élu réfléchit par ailleurs à une manière d’attirer les franchisés, trop peu nombreux : « Pourquoi pas les former dans une école dédiée à la franchise … »

Féliciter les bons élèves

Pour encourager les bons élèves, les élus ont imaginé le Label Métropole. Vitrine soignée et aux couleurs de l’actualité (Tour de France, Anzac Day), poubelles sorties et rentrées selon les horaires en vigueur … Chaque année, celuici récompensera quatre commerçants « dont la conduite est exemplaire », détaille Renaud Deschamps. Le Label prendra la forme d’un petit macaron que le commerçant pourra apposer sur sa vitrine. Selon Gaël Mordac, « c’est un gage de qualité pour les clients, un peu comme les normes Iso dans l’industrie ». À la clé pour les lauréats, un an de droit de terrasse offert, ce qui représente quelques milliers d’euros dans certains cas, ainsi que 100 tickets de parking Vinci pour la clientèle du commerçant, un an d’adhésion à la fédération des

Le centre-ville en chiffres :

– 1 100 commerces
– 230 millions de chiffre d’affaires par an
– Moins de 5% de taux de mitage (locaux vides) contre 8% en France
– 73 nouveaux commerces en 2014