Tous les grands crus du café sont à Chantilly

Publié dans le numéro 3562 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Florence Margueray invite ses clients au voyage dans son antre aux senteurs exquises.

Florence Margueray invite ses clients au voyage dans son antre aux senteurs exquises.

Il est assez vif, attaque en bouche mais laisse beaucoup d’arômes dans le palais après. » Ce vocabulaire digne d’un œnologue n’est pas destiné à décrire un grand cru mais un café du Rwanda, poussé sur les flancs des monts Virunga, une chaine volcanique d’Afrique de l’Est. Chaque semaine, Florence Margueray, la créatrice de Couleurs café propose un café de terroir à découvrir. Des saveurs inédites qui font voyager sans bouger du havre cosy de son salon boutique, aux couleurs grège et chocolat. À l’entrée, un bar derrière lequel on peut s’assoir et la regarder préparer ses divins jus sur une machine à café italienne La Marzocco « la Rolls Royce des machines à café », précise-t-elle non sans fierté. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître car moins de deux mois après son installation, Couleurs café compte déjà ses afficionados qui vont de l’amateur éclairé à la mère de famille, peu encline à pousser la porte d’un café traditionnel. Et la bonne adresse commence à circuler…

Du café mais pas que…

Espresso, ristretto, filtre, allongé, noisette, capuccino, café latte, flat white, en vrac, moulu, sur place ou à emporter, le café pure origine se décline ici (presque) à l’infini. De l’équatorien Amable Soto au Chiapas mexicain, tous sont cueillis à la main et torréfiés par Gram Gram et la Caféothèque, artisans torréfacteurs de renom. Amateurs de cafés industriels, passez votre chemin ou éduquez votre palais, cela ne vous coûtera pas plus cher mais quelle différence ! Vous utilisez des capsules ? Pas de problème, Florence Margueray en vend.

Compatibles avec les appareils, elles sont même « un peu moins chères que les cafés du commerce ». Elle propose également des thés bio, du Maté vert d’Argentine et du chocolat. Même exigence pour les jus de fruits, les douceurs sucrées (cookies, cannelés, cheese-cakes, macarons) ou salées (cheese-cake chèvre-basilic-tomatepoivron-courgette), soigneusement sélectionnés chez des artisans du secteur. Ouverte de 7 h 30 à 19 heures, on peut déguster, déjeuner, goûter tout en restant connecté grâce à la wifi. Devenir Barista Rien ne prédestinait cette ancienne administratrice de théâtre à ouvrir un salon de cafés fins, si ce n’est son goût pour le café et l’envie « de faire enfin quelque chose pour soi-même qui sorte de l’ordinaire ». Le concept s’est vite imposé et l’endroit idéal, conforté par une étude de marché. « Chantilly est une ville très touristique, entre culture et courses, ça bouge beaucoup. » Une ville cosmopolite également avec une forte communauté anglaise et argentine (le polo).

Gestionnaire de formation, il lui restait à apprendre le métier de Barista – l’équivalent d’un œnologue pour le café. Elle a suivi une formation de cinquante heures à la Caféothèque pour éduquer son palais et se familiariser avec les différentes techniques. Aidée par BGE et deux prêts d’honneur plus tard, le salon de Couleurs café ne désemplit pas. Dès le mois de mai, une terrasse éphémère permettra d’agrandir ses 40 m².