Soins service accompagne les patients à domicile

Publié dans le numéro 3559 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Soins Service a pour mission d'apporter à des patients ou à des personnes âgées l'aide et les soins nécessaires à leur état de santé.

Soins Service a pour mission d'apporter à des patients ou à des personnes âgées l'aide et les soins nécessaires à leur état de santé.

Polyvalence et pluridisciplinarité. C’est là que réside la force de cette association créée en 1967 par Janine Kahn. Soins Service a pour mission d’apporter à des patients ou à des personnes âgées l’aide et les soins nécessaires à leur état de santé. Elle permet au patient d’être chez lui dans son environnement familial et social et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. « Je crois beaucoup à la psychologie. Un patient qui se trouve dans un environnement rassurant et près des siens guérira plus vite selon moi », analyse Giancarlo Baillet, directeur général. Mais l’argument du confort n’est pas le seul à faire exploser le nombre d’Hospitalisations à domicile (HAD). Le gouvernement souhaite développer ce service pour désengorger les hôpitaux, jugés trop encombrés.

Une révolution dans la santé

Chez Soins Service, l’HAD compte 75 patients répartis sur Amiens Métropole et le Sud-Ouest de la Somme. Pour chacun d’entre eux, il s’agit d’une prise en charge multiple et globale. « Nous sommes en mesure d’apporter tous types de soins, de la post chimiothérapie aux soins palliatifs, en passant par l’antibiothérapie lourde et les pansements complexes », précise le directeur général. Le prix, facturé à la journée, se situe autour de 220 euros contre environ 800 euros dans un hôpital public. « Avec la chirurgie ambulatoire, l’HAD représente une vraie révolution dans le domaine de la santé », poursuit Giancarlo Baillet. En plus de l’HAD, l’association propose un Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) pour accompagner au quotidien les personnes en perte d’autonomie. 154 patients bénéficient de ce dispositif sur la Métropole, et neuf places sont réservées aux handicapés. « Il peut y avoir jusqu’à deux passages par jour. Les infirmiers et aides-soignants sont là pour administrer des médicaments et faire des injections », détaille le directeur général, qui a une longue expérience dans le domaine de la dépendance. L’association propose enfin un Service d’aide à domicile (SAD) qui fonctionne sous deux modes, prestataire ou mandataire. Dans le premier cas, Soins Service emploie elle-même les aides à domicile. Dans le deuxième, c’est le particulier bénéficiaire qui emploie le personnel. Le SAD permet la mise en place d’aides humaines et ménagères pour une vie quotidienne facilitée. Il s’adresse à toute personne, quel que soit son âge.

Médecins, assistantes sociales, psychologues, infirmiers, aides-soignants, ingénieurs, chargés de ressources humaines … Soins Service emploie environ 200 personnes. L’association a doublé son activité en deux ans et vise encore plus haut. « Avec le président, Alain Bonnard, nous nous entendons très bien et avons les mêmes ambitions », explique Giancarlo Baillet. En septembre, le siège social de l’association, installé à Rivery, déménagera au pôle Jules-Verne de Boves dans des locaux flambant neufs de 1 500 m².