EGL, une entreprise de charpente à l’ancienne

Publié dans le numéro 3560 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Emmanuel et Gaël Lecat ont appris le métier avec leur père Jean-Claude, fier de ses deux fils.

Emmanuel et Gaël Lecat ont appris le métier avec leur père Jean-Claude, fier de ses deux fils.

Depuis plusieurs décennies, l’entreprise Lecat est connue dans le secteur du bâtiment. Jean- Claude, le père, compagnon du devoir, a démarré son entreprise en 1969. Celui ci a travaillé sur de grands chantiers tels que des châteaux, la cathédrale de Chartres et avec les monuments historiques. « J’ai également restauré des charpentes. Ce sont des chantiers que peu de personnes aiment faire », explique le retraité qui se souvient avoir démonté la charpente d’une vieille grange du XVIIe siècle située en Normandie et de l’avoir remontée chez le client, dans la Somme.

Un essor pour les maisons à ossature bois

Le métier de charpentier englobe également la fabrication d’escaliers. EGL réalise donc des escaliers complexes avec limon central, quart tournant en différentes essences tels que le chêne, le frêne, le hêtre, selon la commande du client.

Si Jean-Claude Lecat a fait le compagnonnage, son fils Emmanuel a appris le métier en apprentissage avec son père. Aujourd’hui Emmanuel, 28 ans, a repris l’entreprise avec son frère Gaël, 30 ans, et un salarié qui est venu les rejoindre. Le trio travaille sur tout le nord de la France de Paris à Lille. Le carnet de commandes est bien rempli d’autant plus que la construction des maisons à ossature bois séduit de plus en plus et devient un marché porteur. « Les maisons à ossature bois ont de très bonnes performances énergétiques grâce à la très faible conductivité thermique. Il est donc facile de faire des économies d’énergie dans ce genre de construction, sans oublier la rapidité de chantier qui est fort apprécié des futurs propriétaires », constatent les deux charpentiers.

Si la charpente se fait en atelier, l’ossature de la maison se fait sur place.

Une entreprise qui s’adapte au marché

Emmanuel et Gaël Lecat réalisent des charpentes traditionnelles tout en chêne mais également des charpentes contemporaines avec la pièce maîtresse en chêne, le reste en sapin, le tout assemblé tenon mortaise et chevillé à l’ancienne.

Le bois, plus particulièrement les plateaux et les poutres, sont achetés à la scierie Hatté à Tronchoy près de Poix de-Picardie.

Aujourd’hui avec les moyens techniques performants tels que les grues et camions, les deux frères peuvent monter facilement une charpente traditionnelle et peuvent répondre aux pavillonneurs et aux appels d’offres pour des chantiers importants en garantissant une réalisation de qualité.

Si la principale activité est la réalisation et la pose de charpente, EGL réalise également des auvents, porches, appentis. L’entreprise a su pérenniser son activité par une adaptation constante au marché et par la modernisation de son outil de travail.