Les Mousquetaires recrutent de nouveaux adhérents

Publié dans le numéro 3536 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Jean-Charles Grégoire est en charge de la cellule de recrutement.

Jean-Charles Grégoire est en charge de la cellule de recrutement.

Nous sommes 3 000 chefs d’entreprises en Europe dont 130 situés en Picardie. Et chaque jour, nous recevons des demandes pour adhérer à notre groupement. » Jean-Charles Grégoire est en charge de la cellule de recrutement des Mousquetaires et chef d’entreprise d’un Intermarché à Rosière-en-Santerre qui emploie quarante cinq salariés. Tous les profils sont acceptés, à partir du moment où le candidat à une volonté de s’engager au sein du groupement et de partager des valeurs communes.
Car ce qui fait le succès des enseignes des Mousquetaires c’est l’engagement de ses adhérents qui donnent entre un à quatre jours par semaine de leur temps sur des domaines juridique, marketing, achat, recrutement, informatique… « Nous appelons cela le tiers-temps. Et si cela s’arrête, c’est l’ensemble du système du groupement qui s’éteint. Nous avons donc une pleine responsabilité », précise Jean- Charles Grégoire pour qui le tiers-temps est une vraie richesse professionnelle. « Nous avons besoin de nouveaux adhérents pour l’apport de sang neuf, d’idées et de compétences nouvelles.» Le candidat est ensuite accueilli par la cellule de recrutement et différents entretiens ont lieu pour que ce dernier obtienne l’agrément des Mousquetaires. Il part ensuite en formation théorie et pratique alternée pour une durée de quatre à six mois, accompagné de deux référents. Le groupement lui propose in fine des lieux d’implantation suivant son projet. Les candidats sont souvent des personnes en couple, quadragénaires, voulant changer de vie professionnelle et avec une mobilité régionale. Si le recrutement de nouveaux adhérents se fait autour des enseignes Intermarché, Netto, Bricomarché, Roady et Poivre Rouge, certaines d’entre-elles connaissent une croissance comme la restauration avec Poivre Rouge, les centres-auto avec Roady ou bien encore l’alimentaire avec Express Intermarché, un nouveau concept situé en milieu urbain. Il y en a donc pour toutes les envies. Les nouveaux adhérents sont à 50 % des candidats extérieurs et 50 % des employés voulant franchir le pas de l’indépendance. Pour recruter de nouveaux adhérents, le groupement participe à des salons de la création d’entreprise et organise des temps forts comme les Journée création entreprise (JCE). Deux à trois JCE sont organisées chaque année en Picardie et dans le Nord – Pas-de-Calais, comme celle qui a eu lieu à la CCI de Beauvais le 25 septembre dernier. Le recrutement ne va pas sans axe de développement. Le groupement des Mousquetaires trouve des projets d’urbanisation et travaille en étroite collaboration avec les collectivités.
À Abbeville, par exemple, le groupement réaménage le quartier de l’ancienne sucrerie en éco-quartier avec logements, loisirs et des surfaces commerciales qui accueilleront Intermarché, Bricomarché, Roady et Poivre Rouge. Des projets globaux qui plaisent aux élus. Si les candidats sont nombreux, il n’y a qu’une vingtaine d’agréments Mousquetaire donnée chaque année en France. Preuve que le groupement gère son développement en bon père de famille.