Églantine, royaume du « shabby chic »…

Publié dans le numéro 3533 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Dans la boutique de Joëlle Carpentier, produits à base de rose et décoration "shabby chic" sont mis à l’honneur..

Dans la boutique de Joëlle Carpentier, produits à base de rose et décoration "shabby chic" sont mis à l’honneur..

Il ne faut pas hésiter à franchir la porte de cette jolie petite boutique de 20 m² tenue par la nouvelle commerçante Joëlle Carpentier. Des idées de cadeaux et de décoration de qualité sont en vente à des prix raisonnables. Joëlle a réalisé son rêve : ouvrir sa propre boutique d’objets et de produits qu’elle aime. Après avoir travaillé en tant que commerciale durant plusieurs années et avoir été licenciée pour raisons économiques, la cinquantenaire n’a pas hésité à se reconvertir. Elle s’est lancée dans un projet qui l’attirait depuis déjà de longue date. Un local se libérait Quai Blavet, la commerçante a très rapidement investi et agencé sa boutique à son goût. « L’emplacement n’est pas aussi commerçant que la rue de la Ferté mais je suis satisfaite des premiers mois d’activité. Durant la période estivale, je touche les touristes français, belges et anglais mais j’espère pouvoir attirer et fidéliser les locaux en leur évitant de partir faire leurs achats vers Abbeville », explique Joëlle Carpentier.

Bien accompagnée
Durant sa période d’étude de projet, Joëlle a été accompagnée par l’association Compétences pour l’entreprise située à Chepy qui a pour mission de conseiller et accompagner individuellement et gratuitement les personnes qui ont un projet de création ou de reprise d’entreprise (commerce, artisanat et professions libérales). « L’association m’a confortée dans mon projet. Elle m’a accompagnée pour réaliser mon business plan », explique Joëlle. Passionnée par les roses, la commerçante s’est orientée en particulier vers les produits à base de roses. Lors d’un salon, elle a rencontré la responsable d’une distillerie d’eau de rose située à Douai-la- Fontaine dans le Maine-et-Loire. Attirée par ces produits naturels et sans paraben, Joëlle est ravie de pouvoir faire la promotion de ses produits de beauté et senteurs de la maison qui ne sont pas vendus à Saint-Valéry. En parallèle, elle vend également des confiseries à bases de roses. Étant consciente qu’il est difficile de cibler qu’une seule base de produits, la commerçante a élargi ses gammes avec la nouvelle tendance déco, le « shabby chic », mélange de meubles patinés, de tissus fleuris à l’anglaise, de porcelaine… pour les amoureux des ambiances cosy. « Même les Anglais viennent acheter des porcelaines chez moi », sourit Joëlle ravie, qui vend également des accessoires, comme les sacs Bomtemps aux couleurs et motifs élaborés, et fabriqués au cœur du Cambrésis voisin…