Douze chefs d’entreprises mis à l’honneur en Picardie

Publié dans le numéro 3535 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La promotion 2014 de la 16e édition du concours Talents et de la 13e édition du concours Talents des Cités.

La promotion 2014 de la 16e édition du concours Talents et de la 13e édition du concours Talents des Cités.

Cette année, les concours Talents et Talents des Cités ont attiré plus d’une centaine de participants, réparties sur tout le territoire picard, a souligné Didier Cardon, vice-président chargé de la formation et de l’emploi au conseil régional de Picardie, en guise d’introduction de la remise des prix des deux concours. Nous récompensons ici des personnes qui ont su prendre des risques dans une société qui devient de plus en plus difficile à lire. Ces concours valorisent également le travail des organismes d’accompagnement entrepreneurial. L’accompagnement est en effet aujourd’hui un élément capital de réussite dans le parcours d’un entrepreneur. Il contribue fortement à la pérennité de nos entreprises. »

deux concours, douze lauréats

Le concours Talents des Cités qui était ouvert aux créateurs d’entreprises ou d’associations ainsi qu’aux porteurs de projet installés dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville, a cette année encore récompensé deux lauréats. Ricky Mouko, 29 ans, fut ainsi primé dans la catégorie émergence pour son projet de création de plateforme communautaire de covoiturage « Vroum Vroum ». Dans la catégorie création, c’est Toumany Sane, 28 ans, qui a été récompensé pour la création de son entreprise, le « garage des rochers », ouvert en avril à Nogent-sur-Oise. Du côté du concours Talents, qui était ouvert aux personnes ayant créé leurs entreprises entre le 1er janvier 2013 et le 31 mars 2014, dix chefs d’entreprises ont été mis à l’honneur (prix régional et mention spéciale) parmi cinq catégories : artisanat, commerce, dynamiques rurales, services et économie sociale. À la clé de ce concours? Un chèque de 1 500 euros pour les prix « lauréats régionaux » et 750 euros pour les prix « mentions spéciales ». Pour beaucoup, la vraie récompense reste néanmoins la reconnaissance de leur parcours d’entrepreneur et de leur activité. Un parcours qui n’est pas toujours simple, à l’exemple de celui de Sandrine Lebrun et Jean-Christophe Parquier, un couple de parisiens qui a choisi de quitter la capitale pour poser ses valises à Saint-Riquier avec l’objectif un peu fou d’y créer un cabaret. En 2014, le rêve devient réalité : l’ancienne école de filles de la ville, rachetée par le couple, devient le Préô de Saint-Riquier. « Outre la création de l’entreprise, nous avons dû nous intégrer personnellement dans la région. Heureusement, ce que nous avons trouvé ici est exceptionnel. Nous avons été fortement accompagnés à tous les niveaux », témoignaient ces lauréats régionaux du concours Talents dans la catégorie dynamiques rurales. De cette promotion 2014, les lauréats de la catégorie commerce, Tristan et Allan Castellotte, fondateurs du restaurant « Le senso » à Beauvais, ont été retenus pour concourir à un prix national. Pour découvrir de nouveaux talents picards, rendez-vous l’année prochaine, car comme le rappelle Brigitte Ferry, présidente de BGE Picardie : « L’histoire ne se répète pas mais s’enrichit d’année en année. Par le biais de ces concours, c’est l’entrepreneuriat dans toute sa diversité qui est mis en valeur. »