Donner la parole aux intérimaires pour mieux les servir

Publié dans le numéro 3534 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Voici plus de deux ans que l’association Fastt a lancé l’opération À vous la parole. Le but de cette initiative est de créer avec les intérimaires une plateforme d’échanges pour améliorer ces services auprès de ces salariés particuliers. Depuis sa création en 1992 par les partenaires sociaux*, le Fastt propose aux salariés intérimaires des services et des prestations variés, comme faciliter l’accès au logement ou à l’emploi, ou, de manière plus large, en améliorant leur vie quotidienne. Ainsi, en 2011, l’association Fastt a délivré 85 000 prestations et mobilisé 20 millions d’euros. Les conseillers du Fastt ont eux répondu à plus de 315 000 demandes d’information et de conseils venant des intérimaires. En 2013, pour mieux répondre à leurs attentes et demandes, l’organisme a lancé l’opération À vous la parole. Cette initiative fut un vrai succès puisque près de 106 000 intérimaires ont participé, permettant à l’association de recueillir autant de questionnaires et un peu plus de 35 000 témoignages libres. L’organisme a ainsi pu établir un baromètre de satisfaction en temps réel et à grande échelle, formulant clairement les attentes et les besoins des intérimaires sur tous les sujets (logement, santé, mobilité, etc.).

Quelques tendances
Fastt va ainsi créer une base de données très précise sur les sujets pratiques et les projets de vie des intérimaires. De ce gisement d’idées va également se dégager une liste des attentes particulières de ces salariés, au sein de laquelle on peut noter une forte demande en terme d’informations, de consommation, de formation et de logement. À noter que la question des retraites vient, elle, en dernière position. De plus, l’association a pu mesurer l’isolement ressenti par beaucoup d’intérimaires, qui réclament une communication plus régulière. De plus, de nombreuses requêtes soutiennent l’idée de la mise en place de services de soutien moral ou psychologique, nouveau témoignage d’un réel sentiment d’isolement. Autre tendance très nette et symptomatique de notre époque, les demandes répétées pour des services partagés : colocation, covoiturage, co-garde d’enfants ou encore de réparation de véhicule. Dans ce dernier cas, l’idée est déjà mise en place par le Fastt puisqu’il apporte avec Renault et son réseau de garages volontaires (au sein du programme Renault Mobiliz) des solutions de réparations de voiture à prix solidaire. D’autres idées formulées par les intérimaires eux-mêmes, comme la colocation et le covoiturage, pourront être testées dans les prochains mois.

Une opération réussie et prolongée
Fort de cette réussite, le projet À vous la parole a été prolongé, comme l’explique le directeur du Fastt Daniel Lascols : « Face au succès de l’opération menée en 2013 et surtout face aux attentes en matière d’écoute et de dialogue, exprimée de manière très forte par tous les intérimaires, il nous est apparu essentiel de renforcer et pérenniser cette opération. » Ainsi, la nouvelle édition de l’opération À vous la parole est accessible en ligne sur le site internet du Fastt. Son succès est à présent entre les mains et les claviers des intérimaires.

* Les organisations représentatives des salariés intérimaires (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO) et le Prisme (organisation représentant les professionnels de l’intérim, services et métiers de l’emploi).