Perspectives Sucres, une première journée à succès

Publié dans le numéro 3519 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

145 professionnels francophones ont participé à cette journée.

145 professionnels francophones ont participé à cette journée.

Neuf sociétés, dont cinq du groupe Moret Industries (Maguin, Ensival Moret, MK Énergie, DSEC, IPSB) se sont mobilisées pour organiser, le 14 mai à Charmes, les premières rencontres techniques internationales des producteurs de sucre et d’alcools pays francophones intitulée Perspectives Sucres. Une journée d’échange d’informations et de découvertes qui a réuni 145 décideurs francophones (Français, Belges, Marocains, Algériens et Africains). À travers cet événement, le groupe axonais Moret Industries affichait sa stratégie : enrichir et élargir le savoir-faire du groupe sur chacune de ses activités et développer les synergies industrielles et commerciales avec des partenaires pour répondre aux attentes de ses clients à chaque étape de la réalisation de leurs projets industriels.

Investir pour être compétitifs
Le programme s’est voulu technique et pointu. Dans la matinée, deux conférences se sont déroulées sur l’efficience énergétique de la sucrerie et sur la chimie végétale. Les participants ont abordé les futurs enjeux comme la levée des quotas en 2017 qui aura un impact sur les équilibres économiques des producteurs de sucres et d’alcool. « La baisse prévisible des prix entraînera une réduction des marges qui devra être compensée par l’optimisation de l’outil de travail », constate Jérôme Duprez, le Pdg du groupe. Si la suppression des quotas inquiète les professionnels, le dirigeant du groupe Moret se veut rassurant. Les équipements et les solutions développées par les entités du groupe Moret permettront aux industriels de réduire leurs coûts pour maintenir leurs marges et leur compétitivité. Ensuite, parce que le marché du sucre est un secteur en essor. La consommation mondiale croît de 2 à 4% par an depuis les années 1950 et la demande de pays en développement s’accélère. Comme tous secteurs mondialisés, les producteurs sucriers vont devoir investir pour être compétitifs. Le groupe Moret est là pour répondre à ces attentes. C’est ce qu’ont démontré les salariés de la PME saint-quentinoise au cours de cette journée. « Devant le succès de cette journée, je vous donne rendez-vous dans deux ans », a conclu Jérôme Duprez devant un parterre de professionnels qui ont apprécié cette journée.