Cyria Services, des clients de 7 à 77 ans

Publié dans le numéro 3519 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Les services à la personne touchent toutes les générations et le groupe Cyria Services rassemble des entreprises spécialisées dans chaque domaine : Cyrialis, experte dans le nettoyage de locaux professionnels et l’entretien d’espaces verts, Cyriadom pour les services à la personne, et enfin l’entité Cyriavie, pour l’aide à domicile des personnes âgées ou handicapées.
Cyril Lecomte est originaire de Beauvais. Cet entrepreneur hyperactif a naturellement basé l’ensemble Cyria Services dans sa ville natale. Son activité ne se limite cependant pas à l’Oise puisque le groupe est aussi présent dans la Somme et le Loiret.

Évolution démographique
L’ensemble crée par Cyril Lecomte rassemble plusieurs entreprises employant au total 250 personnes. Il prévoit d’engager quinze nouvelles recrues rien que dans l’Oise en 2014. Ces effectifs seront consacrés à l’aide aux personnes âgées, poursuivant l’évolution du groupe entamée avec la création de Cyriavie en 2010. « La population française vieillit, il faut le prendre en compte », explique Cyril Lecomte. En effet, selon les projections de l’INSEE, en 2050, un français sur trois aura 60 ans ou plus. « Il y a une demande pour ce qu’on pourrait appeler le mieux vieillir. Nous sommes dans une société qui délègue davantage mais il y a une tendance à couper dans les dépenses qu’on juge, à tort, accessoires », analyse Cyril Lecomte.

Cyril Lecomte est un entrepreneur actif. Élu en 2011 à la CCI Oise, il siège aussi à la CCI Picardie, au CA de l'aéroport de Beauvais et à la commission nationale Services à la personne (SAP) de CCI France.

Cyril Lecomte est un entrepreneur actif. Élu en 2011 à la CCI Oise, il siège aussi à la CCI Picardie, au CA de l'aéroport de Beauvais et à la commission nationale Services à la personne (SAP) de CCI France.

Le défi d’une nouvelle TVA
Sous l’impulsion de la Commission européenne, la TVA de certains de ces services à domicile va augmenter en 2014, passant de 7 à 19,6%. C’est le cas pour les petits travaux de jardinage, les cours à domicile hors soutien scolaire, l’assistance informatique et Internet à domicile, etc.
Une « fiscalité imposée » qui intervient dans une « conjoncture qui n’est pas bonne » selon Cyril Lecomte. « Même s’il n’y a pas eu encore de résiliation directement avec l’augmentation de la TVA, il y a un risque que les particuliers reviennent au travail non-déclaré, en particulier pour les petites réparations », ajoute l’entrepreneur. Ce dernier juge ce choix dangereux, avec une sanction pénale en cas d’accident ou de contrôle souvent négligée par les clients, et illogique financièrement puisque que l’emploi d’un salarié à domicile donne droit à une réduction d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 50% des dépenses engagées.
Pour combattre cette concurrence du travail illégal, mais aussi celle de plus petites structures, Cyriadom capitalise sur ces points forts : une forte légitimité du fait de ses dix ans d’existence, l’informatisation, la formation interne de son personnel et sa relation particulière avec la clientèle. En effet, au premier rendez-vous entre le client et l’employé de Cyriadom, ce dernier est accompagné d’un chargé de clientèle pour faciliter le premier contact.
Autant d’atouts qui pourront faire la différences à partir du 1er juillet prochain, lors de l’entrée en vigueur de la nouvelle TVA, et dans les années futures.