À la rencontre des métiers technologiques

Publié dans le numéro 3517 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Le régleur (à g.) de la société CMP explique son métier aux jeunes, en présence de Philippe Margri, le directeur.

Le régleur (à g.) de la société CMP explique son métier aux jeunes, en présence de Philippe Margri, le directeur.

Dans un contexte économique et social où trouver un emploi reste difficile, certains secteurs peinent pourtant à recruter des gens qualifiés. C’est le cas du secteur de la métallurgie. De nombreux métiers n’attirent pas, voire même sont méconnus, malgré des recrutements permanents. Ces métiers, dits “en tension”, concernent la maintenance, le soudage, la chaudronnerie et l’assemblage. Ce constat amène l’IUMM de l’Oise à agir et faire découvrir des entreprises et des métiers de la métallurgie pour essayer de faire taire les rumeurs et les préjugés. « Les métiers technologiques de l’industrie sont méconnus. La seule solution est de montrer concrètement, à ceux qui seraient intéressés, les métiers en action. Nous nous sommes unis à Pôle emploi et aux missions locales pour rassembler les jeunes ou demandeurs d’emplois désireux de visiter des entreprises, après une première sensibilisation à ce secteur », explique Anne- Sophie Claverie, déléguée général adjointe de l’IUMM Oise, qui porte ce projet. Au total, 13 entreprises ont ouvert leurs portes aux demandeurs d’emploi, certaines en recherche active de salariés.
Mais la démarche de l’IUMM va au-delà de la simple visite. Une fois les rencontres effectuées, l’aventure ne s’arrête pas là. Les candidats les plus motivés vont suivre une formation qualifiante, la Préparation opérationnelle à l’emploi collective (PEC) au métier de la métallurgie en général pour ensuite se diriger vers une branche du secteur bien particulière. « C’est une façon très intéressante d’aborder la recherche d’emploi. Les gens idéalisent, ou dévalorisent, c’est au choix, un métier, mais sans le connaître. Ces visites et les formations qui en découlent sont une bonne solution pour les gens qui cherchent du travail et veulent s’en sortir », confie Marie-Claire Saint-Omer, responsable d’équipe de l’agence Pôle emploi de Montataire. Cette formation répond aux besoins des entreprises, qui cherchent, en vain, des profils qualifiés. En quelques mois, il est possible de se former pour ensuite s’ouvrir au monde de l’emploi, et à une perspective de carrière professionnelle.