Première mesure pour le Printemps de l’investissement

Publié dans le numéro 3512 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Annoncé par le directeur général de Bpifrance, Nicolas DUFOURCQ , lors de la présentation du plan stratégique de la Banque Publique d’investissement, le « Printemps de l’investissement » se concrétise par une première mesure. Bpifrance annonce en effet le déblocage d’une enveloppe de 2 milliard d’euros de prêts de développement pour financer les investissements immatériels, le fonds de roulement des entreprises en développement, les croissances externes… Ces prêts de développement sont des prêts de sept ans avec deux ans de différé de remboursement sans garantie sur l’entreprise, ni caution du dirigeant.
En 2014, l’enveloppe de prêts de développement s’étoffe avec pour objectif de répondre aux nouveaux besoins des PME et ETI suscités par la reprise économique. En effet, l’investissement qui a amorcé une reprise au quatrième trimestre 2013 (+0,9 %) devrait croître de 3% cette année selon les prévisions des industriels publiées par l’INSEE en janvier. Or, ceux-ci concernent de plus en plus des dépenses de formation, de design, de recrutement, des investissements dans le numérique, mais aussi, des besoins de trésorerie liés aux projets de croissance.
Si les investissements physiques, l’immobilier notamment, trouvent facilement le financement bancaire, par le biais du crédit-bail par exemple, il n’en est pas de même des investissements qui n’offrent pas de sûreté et sont difficiles à évaluer, comme les achats de titres. Un constat confirmé par 85% des entrepreneurs de Bpifrance Excellence. 2014 marque une rupture en termes de gamme et de montant. Le prêt « Export » et le prêt « Croissance » voient leur plafond augmenté, jusqu’à 5 millions d’euros. Par ailleurs, Bpifrance propose un nouveau prêt « Numérique bonifié » pour des montants jusqu’à 3 millions d’euros. Bpifrance relancera au cours du second semestre 2014, le prêt Vert bonifié », destiné à financer les investissements dans les économies d’énergies. Celuici avait connu un beau succès en 2012. Bpifrance vient de créer également, le Prêt d’Avenir sur dix ans dont trois ans de différé de remboursement pour des montants de 500 000 euros à 5 millions d’euros pour financer la croissance de belles PME et ETI.
« Ces prêts de développement viennent compléter l’offre bancaire pour mieux financer les projets de croissance. Notre objectif en Picardie est de 30 millions d’euros pour 2014. Toute l’équipe est mobilisée auprès des entreprises picardes », conclut Christophe Langlet, directeur régional de Bpifrance Picardie.

Plus d’informations sur site Web : bpifrance.fr
18, rue Cormont CS 70302 80003 AMIENS CEDEX 1
Standard : 03.22.53.11.80 Contact : Mme Dominique Lombard
tel direct : 03.22.53.10.35