Les entrepreneurs locaux ont la parole

Publié dans le numéro 3514 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Un ordre du jour classique pour un organisme pas comme les autres. Rapport moral du président Bernard Capron, rapport financier et rapport d’activités pour 2013 devant un auditoire composé d’acteurs samariens intéressés par le sujet de l’entrepreneuriat, du développement économique local par la création ou reprise d’entreprises. Initiative Somme présente un bilan d’activités favorable pour chacun de ses trois métiers. L’association a accueilli plus de 2 000 porteurs de projet d’activité, elle réalise un accompagnement technique et financier avec l’octroi de plus d’un million d’euros accordés à taux zéro dans 121 nouvelles entreprises samariennes, et la réalisation d’actions partenariales fortes sous le label “J’Entreprends en Somme”. La pérennité des entreprises accompagnées par Initiative Somme est de 83% à trois ans et 75% à cinq ans alors que les chiffres nationaux sont inférieurs de vingt points.

Guider les porteurs de projets de A à Z

Le nouveau site Internet d'Initiative Somme a été dévoilé lors de l'assemblée générale.

Le nouveau site Internet d'Initiative Somme a été dévoilé lors de l'assemblée générale.

Parmi les nombreux créateurs d’entreprise accompagné, plusieurs ont pu présenter leurs activités au fil de l’assemblée générale comme Paul Lescot, l’agriculteur meunier met à l’honneur les produits locaux dans sa Ferme des Coudriers de Poulainville. Paul Lescot travaille une gamme variée de produits alimentaires: farine de blé de la ferme, préparations pour biscuits, cookies, muffins et autres sablés, crackers apéritifs fabriqués avec la farine et l’huile de colza de la ferme, caramels et enfin les macarons faits maison. Lors du verre de l’amitié servi à l’issue de l’assemblée générale, ce sont d’ailleurs ses produits qui ont été proposés à la dégustation.

Plusieurs nouveautés
Parmi les changements opérés en 2013, en plus du changement d’adresse et de nom d’Initiative Somme, figure un nouvel outil de financement participatif : le crowdfunding picard avec www.tellement- pret.com. “Tellement-pret.com” propose à tout un chacun de devenir acteur du développement économique de la Picardie en prêtant sans intérêt à de jeunes créateurs d’entreprise. « Tous les projets présentés sur ce site bénéficient de l’accompagnement d’experts en création et reprise d’entreprise du réseau Initiative Picardie dont Initiative Somme », rappelle Claudine Jacob Ternisien, directrice d’Initiative Somme. Parmi les projets en cours de financement celui de Ghislain Battaglia et Marion Michalak qui ont créé Gustine’s Traiteur en avril 2013 et qui se lance cette fois dans la restauration. Le restaurant sera situé au pied de la cathédrale d’Amiens, au 6, rue Cormont. L’ouverture aura lieu le 10 mai. « Le meilleur ambassadeur pour représenter l’état d’esprit de notre restaurant est notre héros amiénois Lafleur, marionnette issue de la tradition du théâtre de Chès Cabotans, surtout quand on connaît son amour pour la bonne chère et en particulier sa célèbre devise “Bien matcher, bien boère et pis ne rien foaire*”. Le but de notre collecte, 4000 euros est de se doter d’un budget spécifiquement dédié à la décoration de l’établissement en lien avec Lafleur, nous allons acheter des marionnettes à fil fabriqué à Amiens par un artisan local qui exerce son art depuis plus de 30 ans », explique Marion Michalak qui a presque clos la collecte.

*Bien manger, bien boire et puis ne rien faire.