La Picardie se lance dans l’économie circulaire

Publié dans le numéro 3514 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le cycle vertueux de l’économie circulaire…

Le cycle vertueux de l’économie circulaire…

L’économie circulaire concrétise l’objectif de passer d’un modèle de réduction d’impact à un modèle de création de valeur, positive sur un plan social, économique et environnemental. Son objectif ultime est de parvenir à découpler la croissance économique de l’épuisement des ressources naturelles par la création de produits, services, modèles d’affaire et politiques publiques innovants.
Concrètement, elle consiste à concevoir un produit pour que son cycle de vie ait le minimum d’impact sur l’environnement, c’est l’écoconception. Le produit doit également être fabriqué dans une usine où les déchets et les surplus d’énergie deviennent les ressources des entreprises voisines, c’est l’écologie industrielle. Enfin, il se doit d’être réparé, réutilisé, réemployé abondamment. Il n’appartient à personne, est utilisé n’importe quand, suivant le concept de l’économie de la fonctionnalité. Cette dernière est généralement décrite comme un modèle d’affaires qui consiste à vendre l’usage aux clients plutôt que les biens matériels qui supportent cet usage. En Picardie, nombre d’initiatives en faveur de l’économie circulaire ont été lancées par les acteurs institutionnels qui organisent, animent et développent l’économie régionale…

Comment favoriser l’économie circulaire
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) de Picardie s’investit au quotidien afin que l’économie circulaire devienne non plus l’exception mais la règle, en promouvant une agriculture saine et de qualité, respectueuse de l’environnement et en privilégiant les démarches de management environnemental. Elle agit sans relâche pour favoriser la valorisation agronomique des déchets organiques en toute sécurité et le recyclage des déchets agricoles ou encore pour développer l’utilisation des énergies locales et renouvelables (biocarburants, bioénergies…).
L’Ademe est aussi pro-active dans le cadre de l’organisation et l’animation de projets, de manifestations. Par exemple, depuis quelques années, elle a lancé avec le conseil régional de Picardie deux appels à projets d’envergure régionale afin de réduire d’un facteur 4 à l’horizon 2050 les émissions de gaz à effet de serre dans les bâtiments. Elle coopère également de façon très étroite avec le groupe régional de l’Association technique énergie environnement (ATEE) et le réseau des CCI, notamment pour la mise en place d’une réunion technique sur le thème de la réduction des consommations énergétiques.
Après l’éco-conception, l’Ademe est aussi un fervent soutien de l’écologie industrielle, puisque en 2012, celle-ci a lancé en lien avec la région une mission dédiée à la mise en place d’une expérimentation et d’une politique régionale de soutien à l’écologie industrielle territoriale, qui a fait l’objet d’une réunion en mars dernier.

Accompagner les collectivités et les entreprises
L’Agence régionale de l’innovation (ARI) Picardie est aussi pleinement impliquée dans le développement de l’économie circulaire à partir d’une aide quotidienne aux secteurs structurants de l’économie régionale tels que l’agro-ressource, la chimie verte ou encore l’agro matériaux. Elle soutient également des secteurs émergents comme celui du bâtiment durable. Aujourd’hui, la perception des questions énergétiques dans les entreprises évolue vers le contenu énergétique du produit fabriqué prenant en compte les matières premières, les transports, la fabrication, l’usage du produit, et son élimination en fin de vie. Dans ce nouveau contexte, l’ARI porte un appel à projets en direction des entreprises afin de susciter et soutenir les projets éco-innovants qui sont sources de développement économique durable et facteurs de compétitivité en Picardie. Ce dernier est proposé par le conseil régional de Picardie, l’Ademe, BPIfrance, et l’Etat.