L’aéroport de Beauvais-Tillé poursuit sa modernisation

Publié dans le numéro 3510 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Michel Liot, président de la SAGEB et Emmanuel Combat, directeur de l’aéroport.

Michel Liot, président de la SAGEB et Emmanuel Combat, directeur de l’aéroport.

En 2008, le syndicat composé du conseil régional de Picardie, du conseil général de l’Oise et de l’Agglo du Beauvaisis (SMABT) a délégué la gestion et l’exploitation de l’aéroport à la SAGEB, elle-même détenue à 51% par la CCI de l’Oise et à 49% par Véolia Transport. La même année, un ambitieux plan d’investissement était mis en place, prévoyant 70 millions d’euros de travaux à quinze ans : installation d’un système d’atterrissage tout temps, réfection de la piste, réaménagement du parking P1 et création du P4, construction de la nouvelle aérogare T2, transfert de l’aviation générale, c’est-à-dire des avions privés et aéroclubs, dans une zone séparée avec réalisation de hangars, achat de matériel de sûreté et d’exploitation, etc… Fin 2013, 45 millions d’euros d’investissements avaient déjà été réalisés sur la plateforme. Cette année, deux importants chantiers sont programmés, l’un côté piste et l’autre côté ville, pour un montant global de 7 millions d’euros supplémentaires.
Côté piste, c’est la réfection du taxiway Whisky reliant l’aérogare T1 à la piste principale qui sera entreprise, ainsi que celle des quatre places de stationnement des avions devant l’aérogare.

Fermé du 3 au 6 juin
Conduits par l’agence locale Colas qui vient d’être sélectionnée, ce chantier nécessitera la fermeture de l’aérogare pendant trois jours, entre le 3 et le 6 juin prochains. Dans le même temps, la piste prévue pour les petits appareils d’aviation générale sera mise en conformité. Côté ville, c’est à un vrai jeu de chaises musicales que la SAGEB va s’adonner, pour optimiser l’utilisation des surfaces, en particulier pour les entreprises de location de voitures. Actuellement, les loueurs de voitures sont basés dans des locaux modulaires à la sortie de l’aérogare T1, leurs véhicules sont stationnés sur le P1 et le principal loueur, Hertz, dispose d’un hangar de préparation des voitures situé entre les deux aérogares. Demain, un bâtiment technique mutualisé pour l’ensemble des loueurs sera construit près du P4, où seront stockés les véhicules de location. Sur la place ainsi récupérée à proximité des aérogares, le pôle multimodal sera déployé, accueillant les nombreuses navettes de car (vers Paris, Roissy, EuroDisney, Amiens, et la desserte centre-ville, ainsi que la ligne 12 CabAro), mais aussi les taxis. Une partie couverte abritera les bureaux d’accueil commercial des loueurs et trois nouvelles surfaces de magasins. Et parallèlement, un centre technique et logistique d’environ 2 000 m² sera construit à l’entrée de l’aéroport, destiné aux locaux des personnels et à des hangars de stockage de matériels et fournitures.

Nouvelle tour de contrôle
« Plusieurs permis de construire sont en cours d’instruction pour tous ces projets, les travaux se dérouleront en 2014 pour une mise en service au plus tard au début de l’année prochaine », affirme le directeur de l’aéroport Emmanuel Combat. « Et nous poursuivons l’acquisition de systèmes d’exploitation, de sûreté et informatiques de dernière génération », complète le président de la SAGEB Michel Liot. Evoquant aussi les importants travaux actuellement en cours de desserte environnementale de l’aéroport financés par le conseil général et le conseil régional, ainsi que le démarrage imminent des travaux de construction d’une nouvelle tour de contrôle, financés par l’Etat pour un budget d’environ 20 M€, qui sera mise en service en 2016 et pour laquelle l’Agglo du Beauvaisis réalisera les voies d’accès. Qui serviront aussi à la future zone d’activités Beauvais- Tillé…