Chefs d’entreprises, pensez à la gestion à distance

Publié dans le numéro 3507 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Actuellement, le télétravail est au coeur de tous les débats. Réel avantage ou non, cette nouvelle façon de travailler agite les esprits et beaucoup se jettent même à l’eau. « Quand je me suis lancée, je pensais que proposer un service à distance aller être un frein mais, finalement, pas du tout. Certains chefs d’entreprises, déjà habitués aux nouvelles technologies et au numérique, sont toute suite conquis, d’autres, un peu moins. Mais je suis là aussi pour expliquer et leur donner confiance et surtout leur montrer tous les bénéfices pour eux ! », confie Sandrine Cani.
Admin@dom, c’est un assistanat administratif et de gestion pour les chefs d’entreprises de TPE et PME qui ne possèdent pas d’assistance. Sandrine Cani est une assistante en télétravail et produit les mêmes tâches qu’une assistante, présente dans les locaux : traitement du courrier, rédaction des devis, des factures et des relances clients, la gestion des échéanciers de paiement, le rapprochement bancaire ou encore la préparation du bilan avec l’expert comptable. A la seule exception, elle n’est pas dans l’entreprise. « Après presque 15 ans d’expérience en tant qu’assistance de direction pour des grandes entreprises, j’avais l’impression d’avoir fait le tour. Aujourd’hui, je suis opérationnelle dans tous les secteurs d’activités et dans toute la région, ou même la France. C’est pour cette diversité que j’ai décidé de créer mon entreprise », remarque-t-elle.

Un logiciel de gestion

Sandrine Cani travaille à domicile, pour son plus grand plaisir.

Sandrine Cani travaille à domicile, pour son plus grand plaisir.

Sandrine Cani peut transformer le quotidien chargé des entrepreneurs, en gérant cette gestion administrative, obligatoire et souvent pénible. C’est après avoir remarqué que de nombreux artisans sont seuls à gérer leur entreprise que Sandrine a décidé de cibler les TPE et PME : « Le grandes entreprises sont très organisées et possèdent toutes une assistante ou un service dédié, mais les artisans ou les chefs d’entreprises de petites ou moyennes structures ont souvent eu l’habitude de gérer seuls. Je suis là pour prouver qu’une assistante est importante dans leur organisation et peut leur alléger leur travail. » Elle travaille également avec un logiciel de gestion, entreprise-facile.com, compatible avec les logiciels comme Excel. Cette interface lui permet de gérer la facturation, les encaissements, les achats et les chantiers en cours « en toute simplicité ». Le chef d’entreprise possède un code d’accès, elle aussi, et c’est ensemble qu’ils contrôlent le suivi commercial et le suivi financier. « Même s’il existe une méfiance de l’outil informatique, une fois que le chef d’entreprises a pris la main, il est vite satisfait, note cette assistance très dynamique, et je le rencontre une fois par semaine pour faire le bilan. J’apporte également une rigueur, qu’il manque dans certaine entreprise pour que la gestion soit plus simple finalement. »
La dématérialisation offre, aujourd’hui, d’autres perspectives d’évolution…