Achat d’une première oeuvre pour le Cercle des mécènes

Publié dans le numéro 3507 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Luc Doublet, président du Frac, Bernard Devauchelle, animateur du Cercle des mécènes et Yves Lecointre, directeur du Frac Picardie, ont accueilli Hélène Delprat pour la présentation de son oeuvre.

Luc Doublet, président du Frac, Bernard Devauchelle, animateur du Cercle des mécènes et Yves Lecointre, directeur du Frac Picardie, ont accueilli Hélène Delprat pour la présentation de son oeuvre.

Si le Fonds régional d’art contemporain a pour mission de soutenir et diffuser la création auprès des publics les plus divers, le Frac Picardie a choisi de concentrer son action sur un domaine bien spécifique : le dessin. L’institution possède aujourd’hui une collection unique, reconnue en France et à l’étranger. Un choix salué par Bernard Devauchelle, animateur du Cercle des mécènes : « C’était un choix difficile dans une région difficile. Le dessin contemporain est aujourd’hui la signature du Frac Picardie. Aujourd’hui, le Cercle des mécènes veut contribuer à enrichir ce fonds, mais c’est un acte gratuit dont le seul intérêt est un retour intellectuel. »

Contribuer au développement économique

Grand Transparent, création d’Hélène Delprat est visible au Fonds régional d’art contemporain à Amiens.

Grand Transparent, création d’Hélène Delprat est visible au Fonds régional d’art contemporain à Amiens.

Créé en 2012, le Cercle rassemble aujourd’hui une cinquantaine de membres, tous réunis par l’envie de soutenir ce fonds atypique. « Il y a un intérêt nouveau de la société civile pour l’art contemporain, c’est un signe important qu’il faut absolument entretenir », commente Yves Lecointre, directeur du Frac Picardie. Pas question pour autant que les achats soient guidés par les goûts des contributeurs. C’est une commission indépendante qui présente une sélection d’oeuvres, parmi lesquelles Grand Transparent d’Hélène Delprat. C’est cette dernière création qui a eu les faveurs du Cercle. Née à Amiens, pensionnaire dans les années 80 à la Villa Médicis, l’artiste vit et travaille aujourd’hui à Paris. Le Frac Picardie possède déjà une quinzaine d’oeuvres d’Hélène Delprat qui s’est dite « fière de faire partie de la collection du Frac » lors de l’accrochage de son grand format composé de filtres utilisés au théâtre. Le Cercle des mécènes a vocation de récolter des fonds privés en vue de l’achat d’une oeuvre par an.
Au-delà de sa vocation à soutenir la création, le Frac, et ses collections seraient un vecteur important du développement économique d’un territoire selon Luc Doublet, président du Frac, chef d’entreprise émérite, esthète et président de la chambre de commerce et d’industrie internationale Nord de France : « Quand un patron a tout, il lui reste l’art. En Picardie, nous avons la chance d’avoir le plus grand fonds de dessins au monde, il faut s’en servir comme d’un outil. J’ai déjà entendu que certains investisseurs se décident en fonction du nombre de galeries présentes dans une ville. L’art peut assurément contribuer au développement économique d’une région. »