Saveurs Créoles à Montdidier

Publié dans le numéro 3504 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Recette phare de Saveurs Créoles, l’accra de morue vendu aux grossistes en barquettes de 1 kg.

Recette phare de Saveurs Créoles, l’accra de morue vendu aux grossistes en barquettes de 1 kg.

Tout a commencé en 1959 avec les parents des actuels dirigeants, Catherine Périé et Jean-Jacques Terreau, à la tête d’une charcuterie de quartier dans le XXe arrondissement de Paris. Ayant des amis antillais ne trouvant pas de bons boudins, Gérard Terreau décide se positionner sur cette niche alimentaire, et d’en faire sa spécialité. Il reprend dans les années 1970 un site de salaison à Bobigny, et s’installe dans les années 1990 à Garges-lès- Gonesse, c’est à cette époque que la marque Saveurs créoles voit le jour. En 2002, ses enfants reprennent l’entreprise (3 M€ de chiffre d’affaires en 2010), et si elle a changé de mains, le credo demeure lui inchangé : fabriquer des produits au goût authentique, avec une gamme complète allant de l’apéritif au dessert (70 % de frais et le reste en surgelés), et de qualité, assurée par la norme ISF. Pour y parvenir, les dirigeants se devaient de trouver des locaux plus spacieux et leur choix s’est porté sur Montdidier, où ils ont intégré des locaux existants de 1 700 m², dont la surface va très prochainement doubler (fin mars/ début avril).
Des 28 salariés de Saveurs Créoles, seuls deux n’ont pas suivi l’entreprise dans la Somme, pour les autres, la mairie de Montdidier avait bloqué des appartements pour qu’ils puissent se loger rapidement. Les dirigeants ont également recruté neuf personnes en local, formées au préalable sur le site de Gonesse. « Nous avons été agréablement surpris par l’accueil en Picardie, note le directeur Jean- Jacques Terreau. Ce n’est pas évident de trouver un bâtiment agroalimentaire, il y a des normes à respecter, des contraintes, et la mairie de Montdidier ainsi qu’Agrosphères ont grandement facilité cette implantation… » Ni arômes ni conservateurs Produit phare de Saveurs Créoles : l’accra de morue, avec une recette gardée secrète. Environ 2 tonnes d’accra sont fabriquées chaque jour, soit pas moins de 500 kg de pommes de terre…, « une fois le site agrandi, ce volume doublera », précise Jean- Jacques Terreau. Le boudin créole et toutes ses variantes – plus de 30 recettes existantes – arrive en seconde position avec de 600 kg à 1 tonne fabriqués par jour, en fonction des commandes. « Nous n’avons quasiment aucun stock, nous n’utilisons ni arômes ni conservateurs, uniquement des matières nobles, la Date limite de consommation (DLC) est dons plus courte, souligne de son côté la responsable qualité Nathalie Faucheux. Et les produits cuisinés sont immédiatement refroidis pour éviter tout croisement de produits allergènes [ndlr, les produits allergènes et non allergènes ne sont pas avant cuisson stockés au même endroit]. »
La fabrication de produits n’est pas la seule activité de l’entreprise, qui propose également des animations clés – avec vitrine, musique et marchandises – en grande surface, assurées par deux salariés, de 3 à 15 jours selon la taille de l’enseigne. La succession de Saveurs Créoles semble assurée, le fils de Jean-Jacques Terreau, Loïc, travaille dans l’entreprise en qualité de responsable de production depuis neuf ans…

Amélie Péroz