Les notaires de la Somme investissent la Toile

Publié dans le numéro 3485 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le concept immo-interractif a été conçu par les notaires de France en 2009. « La profession s’est interrogée dés 2001 sur les moyens de dynamiser le métier et le marché. Le premier déploiement test du dispositif a été réalisé en 2006. Le perfectionnement puis le déploiement de la plateforme sécurisée sur le territoire national se sont fait en 2009, explique Etienne Meyer, responsable développement pour les notaires de France. Il s’agit d’une méthode de vente immobilière novatrice à mi chemin entre la négociation classique et la vente aux enchères ». Le concept immo-interractif permet d’acheter ou de vendre un bien immobilier en 45 jours par un appel d’offre sur internet dont le déroulement est accompagné et sécurisé par le notaire. Celui-ci, comme dans une vente classique, estime le bien immobilier et prépare avec le vendeur les conditions de sa vente. Le bien est ensuite mis en ligne sur le site et visible par les internautes. Si un de ces derniers manifeste un intérêt, il prend contact avec le notaire référencé, qui lui fera visiter le bien, comme dans une vente classique. L’acquéreur potentiel devra ensuite s’il désire l’acheter, s’inscrire en ligne sur le site, pour participer à la vente. Pendant une durée de 48h, les acquéreurs enchérissent à la manière d’une vente aux enchères, même si ce concept en reste éloigné, comme le rappelle Clothilde Palot-Lory, responsable de la communication de la chambre des notaires de la Somme : « les enchères au sens légal du terme sont un système de vente très encadré et qui peut être contraignant pour le vendeur, qui n’ a aucun contrôle sur la vente de son bien et qui doit accepter la vente même si le prix ne lui convient pas. Ce n’est pas le cas de ce concept. Le vendeur a le dernier mot ». En effet, l’offre la plus élevée est présentée au vendeur, qui peut l’accepter ou la refuser. Le reste du processus (signature du compromis et de l’acte authentique de vente) se déroule ensuite selon la méthode classique.

Créer une dynamique

C’est ce concept que les notaires de la Somme ont décidé de développer. « Acteurs essentiels de l’immobilier dans le département, les notaires de la Somme devaient se mobiliser afin de trouver un moyen de dynamiser le marché et de proposer de nouveaux services à nos clients. Avec le monopole de plus en plus puissant d’internet dans les comportements d’achat, ce concept prenait tout son sens », déclare Rémy Bouthors, viceprésident de la chambre des notaires de la Somme. Du 23 septembre au 17 octobre, 25 biens immobiliers sont ainsi mis en ligne par 16 études sur le site www. immobilier.notaires.fr. « Ce sont majoritairement des maisons allant de 65 000 euros à 300 000 euros. Il s’agit de biens de qualité, explique Franck Massy, notaire associé, chambre des notaires de la Somme. Les vendeurs comme les acquéreurs pourront dans le cadre des ces ventes se confronter à la réalité du marché et être assurés de vendre ou d’acheter au prix le plus juste. Cela, nous en sommes persuadés, va créer une dynamique ».