Le CHU d’Amiens : 11e meilleur hôpital de France

Publié dans le numéro 3481 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Le CHU d’Amiens se distingue dans les classements des meilleurs hôpitaux de France du Point.

Le CHU d’Amiens se distingue dans les classements des meilleurs hôpitaux de France du Point.

Chaque année le magazine Le Point publie son palmarès des 50 meilleurs hôpitaux et cliniques de France. Le CHU d’Amiens prend cette année la 11e place, faisant ainsi partie des 20 établissements publics en progression. « Le CHU d’Amiens, si on le compare à d’autres établissements dans le classement du Point, est de taille relativement moyenne et ne rayonne pas sur un bassin de population très large. Pourtant, il atteint la 11e place du classement. C’est le résultat d’une très bonne gestion et des efforts fournis par tout le personnel du CHU pour améliorer, encore, notre expertise et la qualité des soins prodigués », indique le professeur Patrice Mertl, chef du service orthopédie-traumatologie. Ces efforts constants semblent récompensés, puisque outre le classement général du CHU d’Amiens, plusieurs de ses services ont été mis à l’honneur dans les classements par pathologies. C’est le cas du service pédiatrie, qui prend la 15e place. Le service orthopédie du professeur Mertl, a su lui aussi tirer son épingle du jeu dans trois prises en charge : la chirurgie de la cheville (3e place), la chirurgie de la hanche (5e place) et la chirurgie du pied (7e place).

Ce service de 86 lits dont six places en ambulatoire, qui réalise plus de 30 000 consultations par an et 5 500 interventions au bloc-opératoire, se place en très bonne position dans les classements pour les trois pathologies précédemment mentionnées. Les raisons de ce succés sont liées selon le professeur Mertl, à sa parfaite organisation : « Nous devons avoir une logistique qui peut s’apparenter à celle mise en place dans la production industrielle. Cela peut paraître choquant de parler en ces termes mais c’est une réalité de la chirurgie. Le volume est gage de qualité. Plus vous pratiquez une intervention, plus vous vous approchez de la perfection et plus les résultats seront meilleurs. Dans le cas de mon service, cette pratique continue et régulière permet d’offrir aux patients des équipes entraînées et expérimentées qui savent intervenir immédiatement en cas de problèmes. Par extension, cette organisation et l’interaction entre les équipes, permet de réduire la durée des séjours ». Ces bons résultats peuvent également s’expliquer par le suivi et l’accompagnement complet offerts aux patients dans ce service. Des réunions d’informations en présence d’un chirurgien, une infirmière et des aides kinésithérapeutes, ont ainsi été mises en place une fois par mois, avant toutes interventions chirurgicales. Cela permet, selon le professeur Mertl, « d’investir au maximum les équipes médicales dans le suivi du patient et de soulager ce dernier de son stress ». A la 11e place du classement en 2013, le CHU d’Amiens n’a pas fini de gravir les marches menant au sommet. Le nouveau site à Amiens sud contribuera sans aucun doute à cette « montée en puissance », permettant au CHU de développer son attractivité régionale et son positionnement national voire international.