Derichebourg, spécialiste de l’intérim aéronautique

Publié dans le numéro 3482 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Yannick Lamerat, le Pdg de Derichebourg.

Yannick Lamerat, le Pdg de Derichebourg.

Le groupe Derichebourg est organisé en trois pôles d’activité : service à l’environnement, services aux entreprises et services aéroportuaires. Dans ce dernier domaine, l’entreprise est un des pionniers du travail temporaire et du placement en France. Il est notamment devenu le leader sur les métiers et les environnements aéronautiques, aéroportuaires et spatiaux, tout en étant présent dans les domaines de l’industrie du tertiaire. « Nous avons plus de vingt ans d’expertise en intérim aéronautique, nos agences en France sont situées à proximité des aéroports et grands bassins industriels. Nous comptons des professionnels dans plus de cent métiers. Notre vivier de compétences est très large. Nos spécialistes sont détachés pour des missions diverses », assure Yannick Lamerat, Pdg de Derichebourg intérim aéronautique. En effet, encadrement, gestion, support juridique ou commercial, ingénierie, conception, maintenance, ajustage, montage, chaudronnerie, mécanique, usinage, peinture, composite… Les domaines d’intervention sont très nombreux. De quoi rendre fier Daniel Derichebourg, 61 ans, fondateur de ce groupe détenu par une holding familiale. Pour lui comme pour ses équipes l’intérim est un indicateur notoire du marché commercial global. « L’intérim revient à la mode d’une façon générale. Et dans le secteur aéronautique, les métiers sont porteurs avec une visibilité à cinq ans. Airbus vend des avions, Eurocopter aussi. Le secteur recrute donc énormément et pourtant nous avons des difficultés à répondre à cette demande colossale. Il y a de gros problèmes de mobilité en France. Il faudrait un accompagnement à la mobilité, c’est évident », poursuit Bruno Vandenbroucke, directeur de l’antenne picarde.

Grand groupe et exigence familiale
« Tous nos personnels sont qualifiés. Ils retrouvent sur le terrain une fois embauchés le bel esprit du compagnonnage. Une formation au plus près pour les chaudronniers, ajusteurs monteurs ou câbleurs aéronautique, tout comme les techniciens composités ou les chargés d’études très demandés. Autant de métiers d’avenir et pour lesquels la technologie ne cesse d’évoluer », insiste Yannick Lamerat et pour qui les intérimaires sont les premiers clients. Des intérimaires qui peuvent répondre à des missions dans le monde entier. Les plus gros donneurs d’ordre de l’agence d’emploi sont ainsi Airbus Group, Thales, Air France ou encore le groupe Safran. Derichebourg a donc vite fait le choix de s’installer au plus près de ces donneurs d’ordre et donc ici, en avril dernier, à quelques encablures du site d’Aérolia basé à Méaulte. « Nous allons créer un maillage du territoire, conclut le Pdg de Derichebourg Intérim Aéronautique. Nous allons nous rapprocher du bassin d’emplois, recruter des personnes du cru qui connaissent les exigences des entreprises locales. La proximité est une des valeurs de notre groupe familial. Etre proche des entreprises cela a vraiment du sens pour nous. Il est donc plus que logique que nous soyons désormais installés ici à Amiens. »