Bureautique, gestion, paie : 100 logiciels en toute liberté

Publié dans le numéro 3484 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Pour lancer le pack logiciels libres, la CCI Oise avait invité des intervenants convaincus… et convaincants.

Pour lancer le pack logiciels libres, la CCI Oise avait invité des intervenants convaincus… et convaincants.

Une première en direction des TPE et PME, un petit coup de pouce pour favoriser l’activité économique et l’emploi ». C’est en ces termes que le président de la CCI Oise Philippe Enjolras décrivait le pack logiciels libres officiellement présenté à Beauvais miseptembre. Parmi les quelque 18 000 logiciels libres existant sur le marché, les équipes des CCI et CMA picardes ont testé et sélectionné 107 logiciels précisément adaptés aux nécessités des entrepreneurs : bureautique, comptabilité, gestion commerciale, de projet ou de contenu, graphisme, outils de communication interne, multimédia, sécurité, e-commerce, relation client, le DVD comporte aussi de nombreux supports, modèles de documents-types et tutoriels, et recommande des liens vers une aide en ligne et des forums de discussion pour accompagner les utilisateurs dans leur maîtrise optimale des logiciels. En outre, la CCI Oise propose des réunions d’information, des ateliers de sensibilisation et des parcours de formation à la carte.

Confiance, partage, pérennité
Organisée par la responsable développement numérique de la CCI Oise Anne- Sophie Werquin, la soirée de présentation de cet outil était animée par le président du Cercle du marketing direct Henri Kaufman. Dans une salle comble, des intervenants se sont succédés à la tribune. Laurent Séguin, président de l’Association francophone des utilisateurs de logiciels libres (AFUL) rappelait la définition de ces logiciels, offrant la liberté d’exécuter le programme pour tous les usages, d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins, de redistribuer des copies du programme, d’y apporter des modifications et de diffuser ces améliorations. « La confiance est la première valeur des logiciels libres, les deux autres grandes valeurs étant le partage et la pérennité », indiquait-il. Le directeur des services aux publics du conseil régional de Picardie Ludovic Candellier énumérait ensuite les multiples enjeux pour une collectivité de favoriser les logiciels libres : sociétal, éducatif, environnemental, technologique, économique, et enfin stratégique.

Des utilisateurs convaincus
La présentation s’est poursuivie avec les témoignages de deux utilisateurs de ce type de logiciels, dans des structures pour le moins dissemblables. Le Colonel Marc Boget, commandant le groupement de gendarmerie de l’Oise, multipliait les exemples d’utilisation de logiciels libres dans la gendarmerie : annuaire, messagerie, listes de diffusion, système d’authentification, rédaction des procédures, inventaire du parc informatique… Dirigeant de l’entreprise Carrion-Defrocourt située à Agnetz et dont les cinq salariés fabriquent des moules à pâtisserie et des filtres pour l’industrie, Samuel Heurtebise n’utilise plus que des logiciels libres : « Les avantages majeurs sont leur gratuité, à l’achat et pour la maintenance effectuée par la communauté, et leur sécurité, aussi bien contre les virus que dans le temps. Le seul inconvénient réside dans la nécessité pour l’utilisateur de modifier ses habitudes, mais ça se fait très vite… ». Car quelle que soit la taille ou le type d’entreprise, chacune peut trouver le logiciel libre qui lui convient. C’est d’ailleurs une vertu supplémentaire du Pack proposé par les corps consulaires que de permettre à chaque utilisateur, ayant répondu à une liste de critères de sélection, d’être orienté vers le logiciel le plus pertinent. Tout simplement, en quelques clics !