Monoprix s’installe dans la gare de Saint-Quentin

Publié dans le numéro 3477 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

L’enseigne Monop’Station est créé depuis 2011 avec le groupe néerlandais Servex.

L’enseigne Monop’Station est créé depuis 2011 avec le groupe néerlandais Servex.

C’est l’une des grosses nouveautés implantée dernièrement dans la gare de Saint- Quentin. Si cela ne change pas la face de la gare, cela modifie en conséquence les comportements des voyageurs. Depuis la fin du mois de février, une supérette Monop’Station a ouvert dans le hall d’entrée de la gare. Le groupe a travaillé avec la SNCF pour permettre cette implantation et souhaite poursuivre ce type d’installation dans les gares de grandes villes françaises. Le Monop’Station de Saint- Quentin est le 7è magasin à ouvrir ses portes sur l’ensemble de la France.
L’enseigne poursuit son plan et montre qu’elle reste toujours une enseigne très citadine. Preuve en est la présence d’un supermarché Monoprix dans le centreville. L’arrivée de cette Monop’Station offre donc deux possibilités pour les voyageurs. La supérette répond à la fois aux besoins de restauration rapide des voyageurs de passage, mais aussi à « l’ultra dépannage ». La supérette permet aussi aux Saint-Quentinois de retour à la gare de faire quelques achats, paquets de pâtes ou céréales pour le petit-déjeuner, avant de rentrer chez eux. L’enseigne se veut très simple et très souple, le tout sur une petite surface. En moyenne, les magasins Monop’Station déjà implantés ont une surface de 45 à 80 m². Celui de Saint-Quentin mesure 48 m². L’enseigne développe aussi par ce biais ses propres marques en essayant d’être aussi innovant que possible. Pour les produits de restauration rapide, le supermarché de gare propose sa gamme Monop Daily.
L’enseigne souhaite poursuivre son développement dans cette voie puisque cinq autres magasins sont prévus cette année. Cette nouvelle franchise a réussi à créer de l’emploi avec le recrutement de cinq salariés. Ouvert tous les jours de 5 heures à 20 heures, le magasin est adapté à l’amplitude horaire des trains. Une nécessité pour continuer à coller aux besoins des voyageurs.