Une sandwicherie tout sourire à Chauny

Publié dans le numéro 3466 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

La nouvelle enseigne propose des couleurs fantaisistes loin des enseignes de restauration rapide classiques.

La nouvelle enseigne propose des couleurs fantaisistes loin des enseignes de restauration rapide classiques.

Difficile de qualifier l’enseigne. A la fois salon de thé, point chaud et sandwicherie, le Lol ! est le nouveau venu dans le centre-ville de Chauny en termes de restauration rapide. Ouvert depuis quelques mois, le fast-food a changé de main au début du mois de mai avec une nouvelle gérante à sa tête. L’esprit reste toutefois le même avec une offre aussi variée que possible pour y déjeuner le midi.

Un salarié pour le midi
« J’étais déjà dans ce domaine-là », explique la gérante actuelle, originaire de la région parisienne et qui a suivi son mari dans le département. Pour l’instant, son établissement fonctionne comme les enseignes de sandwicheries classiques. Les sandwiches et salades, de même que les pâtes, sont confectionnés sur place. Pas question de l’appeler bar, puisque l’enseigne ne propose pas d’alcool dans une salle qui peut accueillir jusqu’à 25 personnes. Des tables et des chaises devraient bientôt arriver, de même que les beaux jours, pour des déjeuners en terrasse. Au total, le fast-food pourra accueillir près d’une cinquantaine de clients, sans compter la vente à emporter. Si la situation économique est tendue et difficile, il n’en reste pas moins que le restaurant tourne bien. La gérante a dû employer un salarié le midi pour l’aider à satisfaire à la demande de ses clients. « Tout seul, c’est difficile. Il faut que cela aille vite », note-telle.
Si elle a eu l’opportunité de se voir proposer de reprendre cette affaire, elle l’a fait par ses propres moyens. Ce n’est qu’avec courage et quelques investissements réalisés personnellement, que le magasin a été cédé. Elle n’a bénéficié d’aucune aide pour l’emploi de son salarié. De même, elle bénéf icie d’un rendez-vous au mois de juillet prochain avec la Chambre de commerce et d’industrie de l’Aisne pour une possible aide à l’installation. Cela n’arrête pas les idées de l’actuelle responsable de l’établissement qui tient à faire évoluer son restaurant assez rapidement. Cela lui permettra de proposer de nouveaux menus et de glaner de nouveaux clients.