Le développement durable scelle l’amitié francoallemande en Picardie

Publié dans le numéro 3460 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

La région Picardie et la Thuringe intensifient leur partenariat avec le développement durable.

La région Picardie et la Thuringe intensifient leur partenariat avec le développement durable.

Des cocottes Le Creuset en passant par les raquettes Cornilleau, le design picard n’a plus de secrets pour la ministre-présidente de Thuringe. A l’occasion de sa venue à Amiens les 2 et 3 avril, Claude Gewerc lui a fait visiter l’expostition « Design made in Picardie » qui se tenait jusqu’au 7 avril au Carré de la République. Plus tôt dans la journée, le président de région et Christine Lieberknecht avaient participé à une convention d’affaires autour des énergies renouvelables. Cet événement, labellisé par l’année franco-allemande pour les 50 ans du traité de l’Elysée, a permis à des entreprises françaises et allemandes d’échanger sur leurs compétences, leurs services et leurs produits. « Il y a bientôt vingt ans, la région Picardie et l’Etat libre de Thuringe signaient un accord de coopération. Ce qui aurait pu demeurer un simple jumelage s’est transformé en un partenariat véritablement concret », s’est félicité Claude Gewerc. Après plusieurs projets communs autour de la culture, de l’enseignement et de l’économie, les deux partenaires ont décidé de s’unir pour soutenir le développement durable. Face aux changements environnementaux et à la fragilité de la planète, le président de la région est convaincu que « des solutions innovantes peuvent être trouvées à l’échelon local et qu’il est du devoir de chacun d’y contribuer ».

Perspectives commerciales

Claude Gewerc a fait visiter l’exposition "Design made in Picardie".à Christine Lieberknecht.

Claude Gewerc a fait visiter l’exposition "Design made in Picardie".à Christine Lieberknecht.

Le concours européen d’architecture et de design et éco et agro-matériaux (Adream) s’inscrit dans cette démarche. « En associant nos forces respectives, la transformation de la biomasse pour la Picardie, l’architecture et le design pour la Thuringe, nous avons souhaité révéler et confirmer de nombreux talents d’inventeurs de nos deux régions, mais également de toute l’Europe », a expliqué Claude Gewerc. Sur les 532 dossiers déposés pour cette deuxième édition, 22 ont été retenus et exposés dans le hall du conseil régional. Parmi eux, un cercueil pour animaux et une couche pour bébés biodégradables ou encore une cloche écologique pour la conservation des fruits et légumes. Claude Gewerc s’est ensuite adressé aux entrepreneurs : « L’intérêt fondamental du concours Adream est bien d’offrir des perspectives commerciales à des éco-conceptions et de développer des activités liées, en Picardie et en Thuringe. Si la plupart des projets primés ont déjà intéressé des entreprises, d’autres attendent encore que l’on se penche sur eux… »