La grande distribution fait salon

Publié dans le numéro 3459 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Les étudiants de la licence RUC mobilisés pour leur 7e salon de la grande distribution.

Les étudiants de la licence RUC mobilisés pour leur 7e salon de la grande distribution.

Découvrir l’univers et les métiers de la grande distribution mais aussi trouver les dernières innovations du secteur et cultiver son réseau, telle était la promesse faite par les étudiants de la licence professionnelle RUC (responsable d’univers de consommation). « Nous avons décidé de changer de lieu pour éviter que le salon ne s’essouffle. Chaque année il prend de l’ampleur, il est perçu comme un événement incontournable aussi bien pour les professionnels que pour les jeunes diplômés », pointe Jean- Baptise Eragne, l’un des douze étudiants organisateurs de l’événement. Secteur en perpétuelle évolution, la distribution offre de réelles perspectives de carrière et une rapide progression professionnelle pour les jeunes. Des emplois non délocalisables, des embauches à tous niveaux de diplôme, une implantation nationale : la grande distribution fait figure de remède anticrise dans un contexte de forte poussée du chômage. Les jeunes ne s’y sont pas trompés. Ils étaient nombreux à se rendre au BMB pour préparer leur avenir professionnel. Plusieurs offres d’emploi, de stages rémunérés ou en alternance étaient proposées par les enseignes présentes, telles que Mr Bricolage, Auchan, Decathlon, Gémo, Kéria, Terres & Eaux, Monoprix, Leroy Merlin, Norauto ou Truffaut, mais aussi Pôle emploi. Pour ces professionnels, il s’agissait de trouver de futurs collaborateurs qualifiés. Créée il y a maintenant sept ans, la licence professionnelle de responsable d’univers de consommation s’inscrit dans un contexte d’évolution des métiers de la grande distribution et a pour objectif de former des responsables de rayon, encore appelés managers de rayon, ayant une double compétence commerciale et managériale. « Et c’est dans le cadre de notre projet tuteuré que nous poursuivons l’organisation de ce salon de la distribution qui a pour objectif de mettre en relation directe, dans un même lieu et pour toute une journée, des étudiants et des représentants de grandes enseignes de l’univers de la grande distribution », insiste Claire Canut, 21 ans.

Les innovations de la grande distribution
Les étudiants de la licence RUC ont choisi le thème des innovations en matière de grande distribution pour la conférence organisée le matin, en présence de représentants des magasins Auchan Dury, Kéria Amiens, Intermarché et Kiabi Charleville-Mézières, et Decathlon Saint-Maximin. Parmi les innovations il a été question du drive et des murs de shopping virtuel. Le concept d’hypermarché ou supermarché drive est né en France au début des années 2000. Le principe est le suivant : le client fait ses courses sur Internet et réceptionne les produits dans sa voiture en choisissant le lieu et l’heure de retrait des produits. Les consommateurs attendent que leurs commerces innovent. Un sur deux se dirige plus facilement vers un point de vente qui apporte cette différence. Concernant le principe du mur virtuel, il s’agit de rayons de supermarché dans un lieu public, au travers de panneaux sur lesquels on retrouve les photos de 500 produits disposés comme en magasin, agrémentées de flashcodes. Il suffit alors d’utiliser son smartphone pour passer commande ou remplir son panier. Les produits sont ensuite livrés à domicile. Après des expériences dans le métro sud-coréen ou dans un centre commercial londonien, le concept arrive en France. Les étudiants de la licence RUC sont déjà conquis.