BNI Amiens Cathédrale a un an

Publié dans le numéro 3460 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Une centaine de personnes étaient présentes à ce rendez-vous du BNI Amiens Cathédrale.

Une centaine de personnes étaient présentes à ce rendez-vous du BNI Amiens Cathédrale.

Le groupe BNI Amiens Cathédrale vient de fêter son premier anniversaire. Le 20 mars, il organisait une réunion d’affaires autour d’un petitdéjeuner. L’occasion pour ses dirigeants de présenter le bilan de son activité. Il était ensuite suivi d’un speed business meeting. Pour l’occasion, le club de football Amiens sporting club (ASC) avait mis son espace Bodega, au Stade de la Licorne, à la disposition du groupe BNI.
BNI (pour Business Network International) est un réseau d’affaire créé en 1985 aux Etats-Unis et présent aujourd’hui dans 59 pays. Il est présent en France depuis 2004 et s’adresse aux entrepreneurs et cadres dirigeants. Le groupe se présente comme un réseau de recommandation. « Le BNI est un système de recommandation d’affaire dans lequel l’objectif principal est de favoriser les mises en relation des membres du groupe avec des membre extérieurs au groupe », explique Daniel Gaubour, avocat et directeur du groupe BNI Amiens Cathédrale.

Trente membres
La première réunion du groupe BNI Amiens Cathédrale s’est déroulée le 22 février 2012. Le groupe amiénois compte aujourd’hui 30 membres, chacun représentant une profession. Le groupe amiénois se réunit une fois par semaine, à chaque fois de 7 heures à 9 heures du matin, et toujours au même lieu. La matinée du 20 mars faisait office d’exception. Ce sont 110 personnes qu’Arnaud Vincent, président de BNI Amiens Cathédrale, et Daniel Gaubour ont accueilli ce jour-là au stade de la Licorne. « Aujourd’hui, nous avons tous les métiers : assureurs, avocats, entreprises du bâtiment, architectes, coaches, graphistes, biographes, etc. » affirme Daniel Gaubour. Pour le speed meeting, chaque table comptait six personnes. Les participants avait alors soixante secondes pour se présenter, parler de leur entreprise et de leur activité. A la fin de chaque tour de table, chacun changeait alors de table pour se présenter à nouveau pendant soixante secondes. Pour l’occasion, les organisateurs avaient utilisé un logiciel développé par Ludovic Darsin, vice-président de BNI Amiens Cathédrale et gérant de l’agence Ici. Un rendez-vous où les échanges de cartes ont été nombreux, même après la fin speed business meeting.