Amiens et la CCIR veulent valoriser l’hôtel Bouctot-Vagniez

Publié dans le numéro 3461 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

La signature a eu lieu dans l’une des salles de l’hôtel.

La signature a eu lieu dans l’une des salles de l’hôtel.

L’hôtel Bouctot-Vagniez, basé au 36 rue des Otages à Amiens, accueillait jusqu’en 2012 le siège de la chambre de commerce et d’industrie de région (CCIR) Picardie. Depuis, les services de la chambre consulaire ont déménagé dans le bâtiment voisin construit dans le parc de l’hôtel particulier. Mais l’hôtel Bouctot-Vagniez, classé monument historique depuis 1994, n’est pas laissé à l’abandon. La CCIR Picardie, qui l’a acquis en 1970, le met à la disposition des entreprises de la région qui souhaitent y organiser des manifestations. Les pièces situées à l’étage sont en cours d’affectation. La 8 avril, Jacky Lebrun, président de la CCIR Picardie, et Gilles Demailly, maire d’Amiens et président d’Amiens Métropole, ont signé une convention de partenariat pour la valorisation touristique du site. « Nous avons de grands projets ensemble dans cette grande maison, a déclaré Jacky Lebrun. Nous voulons accroître l’offre touristique sur Amiens, tant industrielle que pour les personnes qui sont de passage. » Le maire d’Amiens a quant a lui rappelé que l’histoire de cet hôtel avait commencé « par une histoire d’amour », celle entre André Bouctot et Marie- Louise Vagniez qui ont fait construire ce bâtiment entre 1909 et 1911. Gilles Demailly a mis en avant les « conditions privilégiés d’accueil par tous ceux qui font la promotion du tourisme d’affaires » et souhaité « développer ce partenariat dans notre ville d’art et d’histoire ».
Dans la convention, la CCIR Picardie s’engage à mettre à disposition l’ancien hôtel et le parc pour des actions du service patrimoine et tourisme d’Amiens Métropole. Celles-ci peuvent être des ateliers du patrimoine ou des événements nationaux comme les Journées du patrimoine. La convention prévoit également que la promotion et l’organisation de visites guidées pour les groupes seront confiées à l’office de tourisme d’Amiens Métropole. De son côté, Amiens Métropole mettra à disposition de la CCIR un quota de 15 prestations de guides conférenciers par an. La chambre consulaire pourra en bénéficier à l’occasion des accueils de personnalités dans son immeuble historique ou dans un autre site amiénois sous sa responsabilité. Enfin, la convention prévoit que l’office de tourisme assure la promotion d’Amiens Métropole comme destination auprès de la clientèle d’affaires. Jacky Lebrun a annoncé la création prochaine d’une association des Amis de l’hôtel Bouctot-Vagniez pour promouvoir l’esprit d’entreprendre en Picardie.