Le forum des jobs d’été s’ouvre à l’international

Publié dans le numéro 3456 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le forum des jobs d’été a attiré un millier de jeunes.

Le forum des jobs d’été a attiré un millier de jeunes.

Le forum des jobs d’été s’est déroulé le 6 mars à l’espace Dewailly d’Amiens. Initié par le Centre régional d’information jeunesse (CRIJ), en partenariat avec Pôle Emploi et la mairie d’Amiens, cet événement annuel a attiré plus d’un millier de jeunes. Tous étaient venus, CV à la main, rencontrer les employeurs présents. Parmi eux, des associations, des collectivités, mais aussi des entreprises privées. En tout, plus de 1 000 offres étaient proposées aux étudiants au cours de cette journée. Serveur, babysitter, animateur, ou encore télé-opérateur, il y en avait pour tous les goûts, tous les profils.

Industrie, commerce etc.
« Je suis satisfait de cette journée, explique Valentin, 18 ans. Je n’ai pas encore trouvé mon job mais je repars avec un tas de conseils. J’y vois plus clair maintenant, ça va m’aider pour mes recherches. » Des conseils, Romain Lucet, de Pôle Emploi, en a prodigué toute la journée : « Le CV est une carte de visite. Quand on est étudiant et qu’on a peu d’expérience professionnelle, il faut se valoriser grâce aux compétences transférables, c’està- dire l’associatif, le sport ou encore les stages effectués. » Le conseiller rappelle par ailleurs qu’il n’est pas toujours facile de trouver un job en rapport avec ses études. « Pour quelqu’un qui fait du droit par exemple, c’est compliqué. Les secteurs qui recrutent le plus pour les jobs d’été étant l’industrie, le commerce, la distribution, la restauration et l’agriculture », poursuit- il. Enfin, pour mettre toutes les chances de son côté, Romain Lucet conseille « la bonne vieille méthode qui consiste à prendre ses CV sous le coude et à aller les déposer directement. C’est important d’établir un premier contact physique ».

Ouverture à l’international
Pour la première fois cette année, les organisateurs du forum avaient prévu, en plus de la trentaine de stands, trois visioconférences axées sur les jobs à l’international. Deux d’entre elles portaient sur les séjours linguistiques, la troisième sur les séjours au pair. « Nous nous sommes aperçus que de plus en plus de jeunes souhaitaient vivre une expérience à l’étranger, explique Ghislaine Lefèbvre, présidente du CRIJ. Partir au pair, c’est une excellente formule pour quelqu’un qui souhaite se faire un peu d’argent et changer d’air. » Par webcams interposées, un échange s’est installé entre les étudiants et un représentant de Cultural Care. Ce dernier leur a assuré qu’il était possible de gagner jusqu’à 8 000 euros en une année tout en étant logé et nourri par une famille américaine. L’enthousiasme s’est alors répandu dans la salle de projection.
Mais le message essentiel que Ghislaine Lefébvre a voulu faire passer au cours de cette journée est le suivant : « Il ne faut pas oublier que les recruteurs sont de plus en plus exigeants, au vu du contexte économique actuel. Pour trouver un job d’été, il faut donc s’y prendre dès maintenant. »