Des grands magasins à la place de vieux silos

Publié dans le numéro 3456 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Les architectes ont déjà travaillé à l’implantation de la grande surface Mr Bricolage.

Les architectes ont déjà travaillé à l’implantation de la grande surface Mr Bricolage.

Au nord de Laon, l’avenue Pierre Mendès-France relie le centre de la ville moderne au pied de la butte médiévale à de grands pôles commerciaux et industriels à la périphérie de la cité. Et s’élevaient jadis sur cette avenue des silos à grains. Ils ont été abattus pour ne faire qu’une friche de 16 000 m², que le groupe Desjouis a acquise.
Depuis une vingtaine d’années, ce groupe s’est fait remarquer dans la création de nouveaux espaces urbains et périurbains. Sur son site Internet, Desjouis annonce un programme dans les cinq ans à venir prévoyant la réalisation de 650 000 m² (SHON) de sites commerciaux et l’aménagement (tertiaire et logistique) de 2 000 hectares de terrains.
A Laon avenue Pierre Mendès-France, selon Charlotte Quinet, chargée d’affaires du groupe Desjouis, ce dernier investit 16 M€ (HT) dans l’aménagement d’une zone commerciale qui comportera deux tranches de 8 000 m² chacune. Et sur cette nouvelle zone commerciale, il est prévu l’implantation « de dix à quinze enseignes ». « Le groupe Desjouis, a déposé en 2012 un premier permis de construire qui permettra aux enseignes Mr Bricolage et Gamm vert de disposer de nouveaux espaces commerciaux », explique Aude Bono, adjointe au maire de Laon, vice-présidente de sa communauté de communes, chargée du développement économique.
Sur la nouvelle zone commerciale laonnoise qui n’a pas encore de nom, l’enseigne Mr Bricologe (il s’agit d’un transfert) doit disposer en effet de 4 570 m² couverts et de 2 200 m² en extérieur. Quant à Gamm vert (un autre transfert), il s’agit de 1 512 m² de magasin (dont 600 m² de serres froides) et de 690 m² de pépinières. Un parking de 439 places doit être aménagé devant ces deux enseignes.
Qui plus est, un restaurant Flunch doit s’installer sur la nouvelle zone à la place des anciens locaux de Gamm Vert qui vont être réaménagés (six mois de travaux sont prévus).
Et cette première tranche d’aménagements commerciaux devrait s’achever en décembre 2013. Il faut noter que le groupe Desjouis prend à sa charge la construction d’un grand rond-point (soit 600 000 €) sur l’avenue Pierre Mendès-France afin d’en réguler la circulation aux heures de pointe. A la nouvelle zone commerciale de Laon, qui abritera – c’est une estimation – quelque 40 emplois, il faut ajouter une autre implantation sur la commune de Chambry toute proche : celle de l’enseigne Grand Frais (sur un peu moins de 10 000 m²). Elle devrait réunir fruits et légumes, épicerie, boucheriecharcuterie, crèmerie et poissonnerie.
A cela s’ajoutent aussi l’implantation éventuelle à Chambry d’un club de détente et de mise en forme de l’enseigne Orange Bleue et les 37 emplois de la nouvelle chaîne de fabrication de l’usine Daunat (sandwiches) bâtie sur la zone industrielle s’étendant sur les communes voisines de Chambry et de Laon.