5 arobases : Beauvais, ville branchée…

Publié dans le numéro 3454 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D’ici quelques semaines, des panneaux 5 arobases fleuriront aux entrées de la ville, grâce aux efforts d’Olivier Taboureux, de Nicolas Schockaert et de l’ensemble des services.

D’ici quelques semaines, des panneaux 5 arobases fleuriront aux entrées de la ville, grâce aux efforts d’Olivier Taboureux, de Nicolas Schockaert et de l’ensemble des services.

Ce label, c’est le résultat de la rencontre entre une vraie volonté politique et une équipe de professionnels jeunes et compétents, aimant relever les défis », estime Olivier Taboureux, maire-adjoint de Beauvais chargé de l’éducation et des NTIC. C’est Nicolas Schockaert, directeur depuis 2009 des systèmes d’information et de télécommunication, aussi bien pour la ville que pour l’agglo, qui s’est rendu fin janvier à Metz pour y recevoir le trophée. Après avoir obtenu 4 arobases en 2007, 2010 et 2012, la ville de Beauvais est désormais la première ville internet de Picardie avec 5 arobases, loin devant Creil (3 @) et Soissons (2 @). Sur 268 collectivités distinguées par l’association des Villes Internet, Beauvais se classe à la 29e place au niveau national.

Le palmarès de la quatorzième édition du label national Villes Internet a été dévoilé à Metz fin janvier.

Le palmarès de la quatorzième édition du label national Villes Internet a été dévoilé à Metz fin janvier.

Administration, patrimoine, école…
Outre l’entretien du parc informatique des deux collectivités et des 47 écoles de Beauvais, soit environ 800 postes en réseau, Nicolas Shockaert, son adjoint Edmond Pires et leurs 25 collaborateurs s’attachent à développer l’utilisation des nouvelles technologies à tous les niveaux de la vie citoyenne. Les exemples sont multiples. Cela peut concerner l’administration en ligne, avec la dématérialisation des échanges avec la population et les partenaires. En matière de patrimoine, c’est notamment l’apposition s”ur certains monuments de QR Codes renvoyant à des sites Internet. Pour les écoles, avec le déploiement d’une vaste campagne d’équipement des classes élémentaires d’un tableau numérique interactif, qui s’achèvera en 2014, mais aussi avec la création d’un espace numérique de travail pour les enseignants ou encore la fourniture de 8 tablettes iPad à disposition des maternelles…

Favoriser la démocratie locale
« Ces actions sont fortement transversales entre les différents services de la ville, communication, culture, jeunesse, tourisme… et le label de 5 arobases a été obtenu grâce aux efforts de tous », précise Olivier Taboureux. Mais au-delà des services à la population, ces outils permettent d’impliquer les citoyens aux décisions politiques de leurs élus. C’est ainsi que des consultations en ligne ont été organisées : sur le projet d’implantation d’une halle couverte, sur le projet de ligne TGV Paris-Beauvais- Londres, ou plus généralement sur l’avenir du territoire avec l’enquête « Faites pousser vos idées ». En matière de vie quotidienne, la mise en place de la carte multiservices BOP (Beauvaisis on Pass), permet aussi l’accès à de multiples services, médiathèque, Aquaspace, accès au réseau Wifi, etc. Sans oublier un axe de solidarité, avec en particulier le don des matériels informatiques réformés à Emmaüs…

Mention « Santé »
Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, ce label 5 arobases s’est accompagné d’une mention spéciale « Santé » récompensant des mesures en matière d’implantation des relais de téléphonie mobile, un système d’alerte des populations et un dispositif d’assistance téléphonique à domicile pour les seniors. « Aujourd’hui, il nous appartient de maintenir le niveau de nos services numériques et le développer » confie Nicolas Schockaert, évoquant en particulier la « médiathèque du XXIe siècle » avec iPad et PC à disposition des utilisateurs récemment inaugurée, ou encore le nouveau site des associations.