2013 : retour des comités d’étoiles ferroviaires

Publié dans le numéro 3456 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Un public peu nombreux mais à l’insatisfaction palpable lors du premier comité d’étoile de 2013

Un public peu nombreux mais à l’insatisfaction palpable lors du premier comité d’étoile de 2013

Le comité d’étoile du 4 mars s’est ouvert sur un constat : 2012 fut une année où l’insatisfaction des usagers, concernant la qualité de service s’est intensifiée. Vingt-deux réclamations d’usagers ont ainsi été comptabilisées pour les axes Amiens-Paris, Amiens-Laon, Amiens-Rouen et Amiens-Lille. Des adaptations ont néanmoins été apportées en 2013, avec notamment la mise en place de nouvelles correspondances sur l’axe Amiens- Paris. La qualité de service, malgré ces améliorations reste néanmoins décriée, en particulier par Amiens- Métropole, en ce qui concerne la ligne Boulogne-Paris, comme le souligne Thierry Bonté, vice-président d’Amiens Métropole en charge des transports collectifs : « Le service s’est dégradé par rapport aux années précédentes. Cela a un fort impact sur l’attractivité de notre territoire. Les élus d’Amiens Métropole sont inquiets et préoccupés par la situation de la ligne d’équilibre du territoire, c’est-à-dire la ligne Paris- Boulogne ».

Intense période de travaux
L’avis médiocre des usagers sur la qualité de service risque d’ici quelques semaines de ne pas s’améliorer. Le coupable ? La période d’intenses travaux, pourtant nécessaires, prévus sur tout le réseau national. A long terme, pour la Picardie, le grand projet de l’étoile reste le projet TGV Picardie-Roissy qui touchera l’axe Amiens-Paris. Il s’agit du raccordement à la ligne à grande vitesse. Les travaux ne devraient néanmoins commencer qu’en 2016 pour une mise en service prévue en 2020. D’autres travaux, à échéance plus courte ( d’ici 2015) sont également programmés. Ces travaux ont pour but de moderniser certaines gares sur l’axe Amiens-Paris, Amiens-Abancourt et Amiens-Lille. S’ajoutent à cela des travaux structurants, qui auront un impact direct, et cela d’ici quelques semaines sur les usagers picards. Ainsi, afin de renouveler les appareils de voie en gare d’Amiens, la circulation de tous les trains sera interrompue les week-ends du 12 au 15 avril, du 19 au 22 avril et du 25 au 26 mai. Des travaux réalisés sur l’ axe Amiens- Lille, notamment dans le Nord- Pas-de-Calais, viendront également impacter la circulation des trains avec une perte de 9 minutes par parcours. Aux dires des représentants SNCF de ce comité d’étoile, il faudra s’attendre également à de fortes perturbations dès le 12 octobre et à des complications pour se rendre à Paris, notamment suite à des travaux de renouvellement du Pont au Havre à Saint-Denis. Un large programme de communication est dés à présent prévu afin d’informer les usagers sur ces différents travaux et sur les modalités mises en place pour en limiter l’impact.