Lumière sur la tour Riolan

Publié dans le numéro 3452 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

La tour Riolan rénovée s’illumine désormais à la tombée de la nuit jusqu’à 23 heures.

La tour Riolan rénovée s’illumine désormais à la tombée de la nuit jusqu’à 23 heures.

Filiale logement de la SNCF, ICF habitat investit, construit, gère et entretient un patrimoine de plus de 100 000 logements, dont 1 800 sur Amiens et Longueau. Un parc récent et ancien qu’il faut entretenir et, pour le cas de la tour Riolan, réhabiliter. Le groupe mène, en effet, dans les grandes métropoles régionales une politique active de développement et de rénovation grâce au travail quotidien de ses 1 940 collaborateurs. « Il s’agit là d’une rénovation vraiment réussie. Mon logement est devenu plus confortable. Il a été amélioré avec la réfection de la salle de bains, l’installation de radiateurs à robinet thermostatique et d’un mitigeur économiseur d’eau », se réjouit James, 31 ans, locataire de cet immeuble de 160 logements, situé à proximité de la gare SNCF d’Amiens. Une résidence construite entre 1973 et 1978 et qui a donc bénéficié d’une rénovation complète tant à l’intérieur des logements qu’à l’extérieur des bâtiments.
Les travaux ont été réalisés dans le but de diminuer les consommations en eau, électricité, chauffage. « Le confort des logements a été amélioré certes avec la réfection des sanitaires mais aussi des parties communes et des façades, sans oublier une mise en lumière rendant la résidence unique. La tour la plus haute, composée de 77 logements, offre la transformation la plus visible puisqu’elle s’illumine désormais à la tombée de la nuit jusqu’à 23 heures, grâce à un jeu de lumière composé de barrettes de leds. Ces dernières présentent l’avantage d’avoir une durée de vie de 35 ans, d’être recyclables et de ne consommer que 300 euros d’électricité par an. De plus, les leds sont positionnées de manière à ne pas gêner les locataires pour que ces derniers n’en retirent que le bénéfice esthétique », explique Pierre Brayda, directeur général d’ICF habitat.

Ingénierie sociale
Une volonté d’échange entre habitants ressort également de cette réhabilitation. Un vrai travail d’ingénierie sociale a été mené parallèlement à la rénovation et a permis aux locataires de mieux se connaître. Une volonté d’échange et de proximité menée également par ICF habitat Nord-Est avec la réinstallation de la loge de gardiennage au sein de la tour. Le budget alloué pour le chantier mené par Eiffage construction, qui a duré 16 mois, était de 3 600 000 euros, dont 1 300 000 euros pour la façade. Un budget financé en partie aussi par le conseil général de la Somme. « Le bailleur a donc investi dans cette résidence posée dans un quartier en mutation et de plus en plus demandé. Un quartier où l’activité économique se développe fortement et où il fait bon vivre », a insisté Gilles Demailly, maire d’Amiens et président d’Amiens Métropole. La prochaine et ultime étape de cette réhabilitation sera l’aménagement des abords de la résidence, prévu pour 2014.