Journée régionale de cancérologie à Péronne

Publié dans le numéro 3453 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Les différents intervenants ont présenté leurs expériences telles que la place de l’activité physique ou les inégalités sociales et territoriales du dépistage du cancer du sein.

Les différents intervenants ont présenté leurs expériences telles que la place de l’activité physique ou les inégalités sociales et territoriales du dépistage du cancer du sein.

Le maire de Péronne et conseillère régionale Valérie Kumm a accueilli les 212 professionnels de santé, médecins, infirmières, aidessoignants, psychologues, en rappelant la politique que mène le conseil régional sur le plan de la santé en Picardie. « Le conseil régional a rejeté à l’unanimité le plan régional de santé proposé par l’Agence régionale de santé (ARS). Ce vote unanime, chose peu fréquente, contre les propositions de l’ARS est l’expression d’une révolte des élus qui porte sur un pont de forme : l’insuffisance pour ne pas dire la pauvreté, de la concertation en amont et surtout l’absence de projet cohérent et ambitieux pour l’amélioration de l’état de santé des Picards. Après la région Nord-Pas-de-Calais et la Bretagne, la Picardie présente un diagnostic de santé alarmant qui nécessite beaucoup plus de considération et plus encore de moyens si nous voulons sortir du cercle infernal des pathologies endémiques dont souffrent nos populations ».

Bilan et tables rondes
La matinée était consacrée aux avancées dans l’organisation de la prise en charge en cancérologie, notamment en présentant les résultats des études menées par le réseau (dispositif d’annonce et délais de prise en charge) ainsi qu’aux actions de santé publique. Deux tables rondes, l’une autour de l’organisation des soins de support en région avec un focus sur la mise en place d’ateliers d’activité physique et l’autre autour des inégalités sociales et territoriales du dépistage du cancer du sein. Quant à l’après-midi, celle ci était dédiée à la formation médicale et paramédicale avec le partage d’ expériences cliniques sur les problématiques autour de la sexualité des patients atteints de cancer.

Rôle de l’ONCOPIC
Le réseau régional de cancérologie de Picardie, ONCOPIC, présidé par le Docteur Philippe Descombes, est une association loi 1901. Ce réseau met en partenariat des établissements de santé publics et privés de la région Picardie, identifiés pour leur activité de cancérologie, quels que soient leur statut juridique et leurs dessertes géographiques. Le réseau vise à assurer l’égalité des chances au sein de la population dans la prise en charge des pathologies malignes. Cette coordination des réseaux de cancérologie remplit donc sa fonction de recherche et de partage d’informations essentielles dans la lutte contre la maladie. Il est aussi pour les patients et leurs familles, un espace qui accompagne avec professionnalisme et humanité, ce qui a pour effet immédiat de rassurer tout autant que de faire évoluer positivement l’approche du malade. Tous les professionnels de santé sont unanimes pour aff irmer que l’état psychologique du patient joue un rôle dans le déclenchement et l’évolution de la maladie.
Ce n’est pas un réseau de prise en charge des malades mais c’est un élément de l’organisation des soins en cancérologie. C’est un réseau de partage de l’information, des outils et des pratiques. ONCOPIC propose des journées d’information pour les professionnels, les patients et leurs proches pour informer sur la cancérologie et communiquer sur ses activités.