Jean-Luc Mention : «Je pense désormais pouvoir m’autoriser l

Publié dans le numéro 3450 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Pour marquer les 65 ans de l’entreprise, Jean-Luc Mention a fait éditer un livre qui retrace son histoire.

Pour marquer les 65 ans de l’entreprise, Jean-Luc Mention a fait éditer un livre qui retrace son histoire.

C’est en 1948 que son grand-père, Michel Mention a créé l’entreprise d’électricité générale. Jean-Jacques Mention, son fils, l’a développée. A son décès brutal en 1986, Marie- France Mention accepte de prendre la gérance de transition. Elle restera à la tête de Mention entreprise jusqu’en 2000 en maintenant l’activité. A l’heure de la retraite, elle souhaite passer la main à son fils, Jean-Luc Mention qui est présent dans la structure depuis 1996 et dirige la branche Sidem. Le jeune homme est ambitieux. C’est du sang d’entrepreneur qui coule dans ses veines. Il aime prendre des risques même s’ils sont toujours calculés.
Avec 150 salariés, Mention entreprise a atteint une taille de développement critique, la pyramide des âges n’est pas favorable et surtout, il n’est pas seul à la barre. Jean-Luc Mention décide de vendre l’essentiel de l’activité au groupe Forclum afin également de garantir les emplois. Il ne conserve que la branche Sidem (Société Installation de Dépannage Électrique et de Maintenance) dont il est actionnaire unique. Il n’a plus d’associés mais s’entoure de collaborateurs efficaces qui accompagne la petite structure dans une croissance atypique. Reparti de la base, il peut se permettre des risques qu’il n’aurait pas envisagés s’il avait repris l’ensemble de l’entreprise. Petit à petit, sans bénéficier de la facilité qu’aurait pu lui permettre l’utilisation du nom Mention mais libre de ses décisions, il reconstruit le groupe en rachetant des sociétés comme l’entreprise de plomberie-chauffage d’Haillecourt qui deviendra rapidement Sidem Plomberie- Chauffage ou Bertrand froid s’attachant au passage de nouvelles compétences et un personnel qualifié et expert dans son domaine.

200 collaborateurs
En moins de quinze ans, il a construit un groupe de cinq sociétés qui emploient plus de 200 collaborateurs : Sidem management qui anime la holding, Sidem Electricité, Sidem Chauffage-Plomberie, Sidem Maintenance et Bertrand Froid. « Je pense que j’ai remporté ce challenge personnel. En reprenant le nom de Mention, je conforte l’entreprise et entame un nouveau cycle. La conjoncture actuelle impose davantage de pérenniser que de développer. Il me semble préférable de jouer la carte de la prudence en attendant un contexte plus favorable. J’ai la responsabilité de 200 collaborateurs, le développement n’est possible que s’il associe des collaborateurs, des intelligences en fédérant par exemple ou en travaillant en partenariat avec d’autres entrepreneurs mais en aucun cas à quitte ou double. C’est pourquoi pour le nom nous avons choisi Mention & CO-llaborateurs et non plus Mention & compagnie».