Des meubles sur mesure

Publié dans le numéro 3453 par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Les réalisations de Michel et Mila Hersan sont destinées à des particuliers, des commerçants et des musées.

Les réalisations de Michel et Mila Hersan sont destinées à des particuliers, des commerçants et des musées.

Le vaste atelier de Michel et Mila Hersan respire le bois brut. C’est ici qu’ils conçoivent et fabriquent divers meubles sur mesure pour toutes les destinations. Ainsi, pour un musée, ils ont réalisé bibliothèques, vitrines avec éclairage, mobilier d’exposition, bornes d’accueil; pour un magasin de vêtements à Compiègne, du mobilier de présentation de vêtements.
Ils ont même reçu, il y a quelques années, le premier prix d’honneur de la ville de Senlis, remis par l’association pour la sauvegarde de Senlis et les bâtiments de France pour leur prestation au salon de thé-épicerie fine, “Le Comptoir Senlisien” : « C’est sympa de relooker un magasin, assurent les responsables des ateliers de décoration de Michel et Mila. La responsable du magasin de vêtements a boosté ses ventes. C’était un peu l’objectif de l’opération.»
Ils réalisent aussi des projets pour des particuliers, comme des meubles d’appoint. Ils travaillent le chêne et le frêne : « Ce sont des bois qui donnent des meubles solides, expliquentils. Ils se transmettent de génération en génération. Les gens reviennent à des tons plus naturels. Le bois est juste ciré. Nous répondons à toutes les demandes. Nous avons livré une console de cinq mètres de long. Les clients n’auraient jamais pu en trouver une fabriquée en série.»
Des commandes exceptionnelles, le couple en a assuré plusieurs. Il a livré une bonbonnière décorée à la feuille d’or à une célèbre actrice française. De formation compagnonique, Michel Hersan est diplômé de l’école Boulle et de l’Institut supérieur de peinture décorative de Paris.
Autre réalisation du couple, la création ou le remplacement de boiseries murales : « C’est très bourgeois. Ca réchauffe une pièce. C’est en plein renouveau », confiet- il. Pour se faire connaître, ils font essentiellement des salons, comme celui de l’habitat. « C’est sur des manifestations comme celles là que les gens viennent nous rencontrer, affirmentils. Sur internet, il y a trop d’adresses.» Et puis, rien de tel pour se faire une idée que de venir toucher et sentir la bonne odeur du bois.