Téléphone store, la téléphonie à proximité

Publié dans le numéro aisne par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Michaël Koléno (à d.) forme le futur gérant de sa boutique, Romain Leconte (à g.)

Michaël Koléno (à d.) forme le futur gérant de sa boutique, Romain Leconte (à g.)

Acheter un téléphone portable, pour soi ou pour ses enfants, ou choisir le meilleur forfait sont devenues des actions nécessaires. Le réflexe, pour la plupart des gens, est de se rendre directement chez les opérateurs qui prennent une grande part de ce marché. Mais il existe d’autres façons de se procurer des téléphones, et parfois à prix réduits. Michaël Koléno s’est lancé dans cette aventure, convaincu que le concept de boutique spécialisée dans la vente de téléphonie est une façon fiable de se procurer ce qu’un client peut chercher. « J’ai des contrats avec toutes les marques de téléphone, et je vends les nouveaux modèles tout comme les opérateurs. Je propose des forfaits Bouygues, Orange, SFR et bientôt Virgin et NRJ, explique le propriétaire. Je peux changer n’importe quel forfait en direct, commander des téléphones et je vends également des box Internet. J’ai donc tout ce qu’il faut dans mon magasin, et pour tout le monde. »
Téléphone store propose ainsi un service qui peut convenir à tous les profils, comme des accessoires, tels que des housses pour protéger son téléphone par exemple. Même s’il est franchisé et qu’il est en contrat avec les opérateurs et les marques, il décide des prix de vente. « On suit les prix des marques généralement, car si je fais plus cher, il n’y a pas d’intérêt. Par contre, selon le forfait du client et d’autres paramètres, je peux avoir des prix intéressants car je suis libre, ce que le vendeur dans une boutique d’opérateur ne peut pas faire, explique le gérant. Le but est de proposer à Clermont les mêmes choses qu’ailleurs, avec en plus un large choix, et surtout à proximité car il n’y a pas ce type de service dans la ville et aux alentours. » Michaël Koléno conseille également en informatique, par exemple il peut renseigner sur les drivers…

D’autres projets
Depuis que la boutique Téléphone store est installée, les passants sont intéressés. Cependant, le succès n’est pas encore au rendez-vous. Son plus gros problème : la confiance. En effet, la plupart des gens préfèrent se renseigner directement chez les opérateurs pour être sûrs d’être conseillés par des professionnels. « C’est plus rassurant d’autant que pas mal de magasins peuvent arnaquer. Mais il y a des arnaques partout, moi je me suis lancé dans cette aventure car je voulais évoluer », explique-t-il. Avant d’être gérant de sa boutique, il a obtenu un BTS et a travaillé chez France Télécom en tant que conseiller. Il maîtrise donc bien la téléphonie et les produits qu’il propose. « Je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de possibilité d’évoluer dans mon métier. J’ai décidé de vendre les produits et les marques de mon choix et conseiller dans mon propre magasin : ma marge de manoeuvre est plus grande », confie le jeune entrepreneur. Même si Téléphone store n’est pas encore reconnu à Clermont, Michaël Koléno ne désespère pas car il sait que le temps est primordial dans ce type de projet. D’ailleurs, il croit tellement à la réussite de son concept qu’il va ouvrir une seconde boutique Téléphone store à Breteuil, dans le centre commercial Leclerc… D’ici là, il compte bien faire décoller ses ventes et prouver qu’il est compétent.