Quand les notaires soutiennent les artisans

Publié dans le numéro par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

Charles Colvez (à d. – chambre de métiers) et Bernard Ferrand (chambre des notaires) ont signé une convention de partenariat de leur chambres respectives.

Charles Colvez (à d. – chambre de métiers) et Bernard Ferrand (chambre des notaires) ont signé une convention de partenariat de leur chambres respectives.

A l’issue de la récente assemblée générale de la chambre de métiers et de l’artisanat de l’Aisne, ses dirigeants ont invité leurs homologues de la chambre départementale des notaires de l’Aisne à les rejoindre dans une convention de partenariat.
Selon ses statistiques, la chambre consulaire axonaise présidée par Charles Colvez représente 6 900 entreprises artisanales (dans 250 métiers) qui emploient 22 550 personnes réalisant 1,8 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel. Quant à la chambre des notaires de l’Aisne que préside maître Bernard Ferrand (notaire à Charly-sur-Marne), elle compte 72 professionnels, qui n’interviennent pas seulement dans les domaines de la famille et de l’immobilier, mais aussi dans ceux des entreprises, du patrimoine, des collectivités locales et du monde rural.

Permanence une fois par mois
Les deux chambres de l’Aisne ont défini des objectifs communs à leur partenariat qui a pris effet à la fin du mois de novembre. Les notaires participeront aux soirées de l’information de la chambre de métiers et de l’artisanat chaque premier jeudi du mois (de 18 h 30 à 20 heures à Urcel au siège de la chambre consulaire).
La chambre des notaires diffusera auprès de ses membres « Picardie Transmission », le bulletin trimestriel de cessions d’entreprises des trois départements picards. Il s’agit « de favoriser le rapprochement entre cédants et repreneurs d’entreprises artisanales ». Les notaires axonais, dans leur bulletin « Not’Aisne » et sur leur site internet, évoqueront les événements organisés par la Chambre de métiers et de l’artisanat. Qui plus est les notaires publieront, chaque trimestre, un article dans la rubrique « Paroles d’experts » de la revue Le Monde des Artisans adressée à tous les ressortissants de la chambre consulaire. Et la convention de souligner que les notaires de l’Aisne « feront bénéficier les entreprises artisanales du département d’un appui juridique, d’information et de conseil en assurant, à titre gracieux, une permanence juridique mensuelle, le lundi de 17 heures à 19 heures. »
De son côté la chambre de métiers de l’Aisne s’est engagée, dans sa communication (rapports d’activités, bulletins, site internet, présentoirs du hall d’accueil, etc.) à faire apparaître la chambre départementale des notaires comme un partenaire important.
Enfin, les deux partenaires mutualiseront leurs moyens de communication afin d’informer et conseiller les artisans « sur le dispositif « entreprise individuelle à responsabilité limitée » (EIRE), sur l’acte d’insaisissabilité et tout autre dispositif de protection du patrimoine du chef d’entreprise. »