Ma cuisine bien aimée

Publié dans le numéro par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

La cuisine, un des endroits préférés de la maison.

La cuisine, un des endroits préférés de la maison.

Patrick cuisines est une PME familiale de sept personnes spécialisée dans l’installation de A à Z de cuisines et de salles de bain : sanitaires, carrelage, électricité, PVC… Durant de longues années, elle n’a possédé qu’un showroom dans un centre commercial d’Etalondes, en Seine-Maritime. En avril 2010, un hall d’exposition de 110 m² a été implanté à Friville-Escarbotin.

Exigence
Terminée l’époque où les clients faisaient leur choix sur catalogue. Ils veulent désormais toucher, comparer… « Ils sont de plus en plus exigeants. Nous allons jusqu’à leur proposer de réaliser leur projet en 3D au magasin », reconnaît Patrick Chevalier. En moyenne, le panier moyen pour une cuisine est de 7 000 à 8 000 euros. La cuisine serait changée au bout de quinze ou vingt ans. D’ailleurs, il voit revenir certains de ses premiers clients.
« La tendance est au laqué rouge, au gris, au semi-contemporain mélangé avec frêne, châtaignier… des coloris qui font ressortir les veines du bois, précise Patrick Chevalier. Nous travaillons avec des fabricants italiens. Ils ont un vrai savoir-faire. Ils proposent par exemple des meubles arrondis. Le design est vraiment supérieur au design français. » Tout est fait pour faciliter la fonctionnalité. Ainsi, des luminaires en leds sont directement intégrés dans les tiroirs. La mode est aussi aux îlots centraux ou qui se présentent en retour comme une table.

Tendances
« De plus en plus de cuisines sont ouvertes, commente Patrick Chevalier. Ça sert de plan de travail ou de table pour prendre le petit déjeuner ou manger rapidement. Côté électroménager, les portes des fours se présentent de manière latérale ou peuvent se glisser sous le four, ce qui est pratique pour sortir de gros plats. La tendance est aussi aux lave-vaisselle installés à mi-hauteur : plus besoin de se baisser pour mettre ou ramasser la vaisselle. Des blocs de prises sont aussi intégrés dans les plans de travail. Certains sont même munis de clés USB. »
Côté salle de bains, la mode est aux grands bacs de douche : 1,60 m sur 0,90. « Les gens aiment être à l’aise, confie Patrick Chevalier. Ils veulent aussi des parois et plus de portes coulissantes. C’est plus pratique et plus propre. Les colonnes sont réglables. Il est possible de mettre des leds dans les pommes de douche. Ça donne de la couleur à l’eau. Ils aiment toujours les baignoires balnéothérapie. Pour les personnes âgées, nous démontons les baignoires pour mettre à la place des douches et les équiper de barres de relevage ou de sièges repliables. »
Comme la cuisine, la salle de bains est devenue une pièce à vivre. « On n’hésite plus à aménager une salle de bains dans une chambre, constate-t-il. On y passe du temps le matin mais aussi le soir. » Rien, en effet, ne semble trop beau pour s’occuper de soi…