Journée spéciale « Réussite en Somme »

Publié dans le numéro par

 

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

En plus de l'ENT, la classe de Christophe Caron utilise le tableau blanc numérique et des ordinateurs portables.

En plus de l'ENT, la classe de Christophe Caron utilise le tableau blanc numérique et des ordinateurs portables.

L’ENT est un espace protégé accessible en ligne qui regroupe toutes les informations utiles liées à la scolarité de l’enfant (cahier de texte et de correspondance, ressources scolaires…). Ce dispositif se généralise depuis 2007 et on compte aujourd’hui 354 classes équipées à travers le département.
La journée « Réussite en Somme » était organisée en deux parties, avec des objectifs différents comme l’explique Jean-François Vasseur, vice-président d’Amiens Métropole et président de Somme numérique : « Ce matin c’était plus une réflexion sur le bilan que l’on peut tirer de l’expérience et sur le développement envisageable en présence du représentant du ministère. Cet aprèsmidi c’est une opération de communication et de valorisation de ce qui s’est déjà fait, en mettant à l’honneur un certain nombre d’établissements, de classes, d’enseignants, d’élèves qui sont très impliqués, mais aussi des collectivités qui soutiennent le dispositif. »

Enjeux et Objectifs
Si le premier enjeu était de montrer aux collectivités, aux partenaires institutionnels, techniques et privés ce qui se fait quotidiennement dans les salles de classe, c’était également l’occasion de mettre en avant le département : « C’était le moment idéal pour montrer qu’un projet partenarial avec une forte volonté des élus et de l’éducation nationale c’est possible ! Le conseiller de Vincent Peillon nous a dit qu’il réfléchissait à comment intégrer le milieu rural avec les différentes couches de compétences et qu’il s’intéressait beaucoup au modèle mis en place dans la Somme », commente Jérôme Deprés, chef de projet e-éducation et réduction de la fracture numérique au sein de Somme numérique
Après la partie théorique, des salles de classes ont été recréées pour permettre au public de visualiser et appréhender l’espace numérique de travail et les ressources numériques mises à disposition des élèves : « Il fallait mettre une réalité pédagogique sur le mot numérique. Nous parlons de mettre à disposition des outils, mais si on ne voit jamais la réalisation, c’est dommage. Pour ces ateliers, nous attendons des parents d’élèves, des élus qui ne sont pas encore dans le dispositif mais aussi des partenaires issus de départements limitrophes », commente Jérôme Deprés.

Les ateliers
Pour la démonstration, trois classes allant du CE2 au CM1 ont accepté de recréer des ateliers (création de podcast, comparaison des habitats entre Gaulois et Romains, entrainement autour des verbes, message de soutien aux marins du Vendée Globe…) pour donner un meilleur aperçu de l’utilisation du numérique à l’école.
Parmi les enseignants, Christophe Caron qui exerce à l’école élémentaire Châteaudun en CM1/ CM2 à Amiens et qui utilise l’ENT depuis cinq ans : « Je l’utilise surtout pour mettre en place des parcours personnalisés, c’est-àdire que les élèves travaillent à partir de compétences que je choisis. Cela me permet de valider des connaissances différentes. L’avantage, outre le travail collaboratif, c’est que ce sont les élèves qui vont produire des ressources numériques que je vais ensuite rajouter à l’ENT, je ne suis pas le seul producteur. »
Au sein d’un groupe, Alicia, 9 ans, s’entraine à repérer les verbes : « On a choisi des groupes et puis monsieur nous a donné des exercices à faire sur l’ENT sur des verbes. Il faut retrouver les verbes, cliquer dessus et après on a une vérification. C’est plus facile pour apprendre. » Un peu plus loin, sa maman explique tout le bien qu’elle pense de l’ENT : « Je trouve que c’est très utile, quand ils sont absents par exemple, les devoirs sont mis directement dessus, ils arrivent à rattraper sans soucis. Les parents ont eux aussi accès à l’ENT pour surveiller un peu les évaluations et l’évolution de nos enfants. »